Les sciences de la vie dans la pensée française du XVIIIe siècle, La génération des animaux de Descartes à l'Encyclopédie
EAN13
9782226049421
ISBN
978-2-226-04942-1
Éditeur
Albin Michel
Date de publication
Collection
A.M. EVO HUMA.G
Dimensions
22 x 14 x 0 cm
Poids
1029 g
Langue
français
Code dewey
570.903

Les sciences de la vie dans la pensée française du XVIIIe siècle

La génération des animaux de Descartes à l'Encyclopédie

De

Préface de

Albin Michel

A.M. Evo Huma.G

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Voici la troisième édition de la thèse de Jacques Roger qui, dès sa parution en 1963, fut salué comme un « très important ouvrage » dont l'ambition était de « refaire l'histoire des découvertes scientifiques sur la génération des animaux, mais, aux confins des domaines respectifs de l'histoire de la philosophie et de l'histoire des sciences, d'écrire un chapitre de l'histoire des idées, capable de conduire à une meilleure connaissance de l'homme. » (La Revue d'histoire des sciences, XVII, nº2, avril-juin 1964, Yves Laissus, p.190).
Jacques Roger est un historien des sciences, né en 1920 et mort le 26 mars 1990. Agrégé de lettres classiques en 1943, Jacques Roger présente un parcours original, échappant «à la bipartition de l'histoire des sciences entre scientifiques et philosophes ». N'étant pas un historien de formation, il n'en a pas moins contribuer à introduire la méthode historique dans le domaine de l'histoire des sciences. Doyen de l'université de Tours, il devient professeur d'histoire des sciences à l'université Paris-I (1970), directeur à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales, directeur du Centre international de synthèse et rédacteur en chef de la Revue de synthèse. Ses travaux, essentiellement consacrés au développement des sciences naturelles à l'époque moderne et à Buffon (1707-1788), font encore autorité.
S'identifier pour envoyer des commentaires.