Marithé et François Girbaud De la pierre à la lumière, de la pierre à la lumière
EAN13
9782732454887
ISBN
978-2-7324-5488-7
Éditeur
La Martinière
Date de publication
Collection
MODE ET LUXE
Nombre de pages
260
Dimensions
32 x 25 x 0 cm
Poids
2162 g
Code dewey
746.920922

Marithé et François Girbaud De la pierre à la lumière

de la pierre à la lumière

Dirigé par

La Martinière

Mode Et Luxe

Indisponible
Reconnus comme les révolutionnaires du jean, Marithé et François Girbaud n’ont eu de cesse de réinventer ce vêtement, depuis leurs débuts dans les années 1960, jusqu’à aujourd’hui. Dès leur rencontre, Marithé Bachellerie et François Girbaud ont l’idée de laver et relaver jusqu’à l’usure de la fibre les jeans dans la laverie Saint-Jean à Saint-Germain-des-Près, donnant ainsi naissance à la technique du délavage. Forts de ce succès, Marithé et François Girbaud continuent à percer dans cette voie mettant de côté leurs rêves respectifs de comédien et de musicien. Ils recherchent des formes de vêtement adaptées aux mouvements du corps, expérimentent des techniques de lavages particulières, du stonewash à l’utilisation du laser. En 1968, à la suite du lancement de leur première collection dans un esprit gypsy-hippie-folkloric, la marque s’affirme, des boutiques sont ouvertes en France mais aussi aux États-Unis. Portés par de grandes personnalités, comme Jane Fonda, Coluche et bien d’autres, les vêtements de la marque Marithé et François Girbaud deviennent un phénomène mondial.

À la pointe de l’innovation depuis plus de 40 ans, Marithé et François Girbaud se distinguent des marques de prêt-à-porter avec cette approche de la mode, plus populaire et plus industrielle, menée à partir du vêtement de travail. Cet ouvrage souhaite rendre hommage à l’histoire de la marque, à son évolution et à sa capacité d’innovation à travers de nombreuses illustrations inédites. Parcourant les thèmes – Myhtologie, Est-Ouest, Anti-gravité, Peau, … – le lecteur découvre tout un univers né du jean, vêtement devenu de nos jours un classique.

FARID CHENOUNE, agrégé de Lettres Modernes, enseigne l’histoire et la culture de la mode à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs et à l’Institut français de la Mode.

Chroniqueur, ancien rédacteur en chef du magazine Mixt(e), il a publié, entre autres ouvrages, Christian Dior (Assouline, 2007), Les Dessous de la féminité (Assouline, 2005), Le Cas du sac (Le Passage/Union centrale des arts décoratifs, 2004), Des modes et des hommes, deux siècles d’élégance masculine (Flammarion, 1993), et a contribué à Smoking Forever (Fondation Pierre Bergé–Yves Saint Laurent, 2005).
S'identifier pour envoyer des commentaires.