À propos du sous-développement en Afrique, Effets pervers de la conquête européenne
EAN13
9782336459370
ISBN
978-2-336-45937-0
Éditeur
L'Harmattan
Date de publication
Collection
VIOLENCE ET SOC
Nombre de pages
100
Dimensions
21,5 x 13,5 x 0,6 cm
Poids
123 g
Langue
français

À propos du sous-développement en Afrique

Effets pervers de la conquête européenne

L'Harmattan

Violence Et Soc

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

La traite négrière et la colonisation ont constitué, pour l’Afrique, des actes de négation perpétrés par les Européens à l’égard des Noirs quant à leur liberté, leur dignité et leur nature humaine. Au-delà de ces actes, les Européens ont mis en place des systèmes politiques ou juridiques (Code Noir, Acte général de la conférence de Berlin, Pacte colonial, Accords de coopération postcoloniaux) pour l’assujettir. Ces systèmes ont été instaurés grâce à l’usage de moyens militaires et la participation de l’Église. La domination des Européens a été également alimentée par leur volonté de conserver la supériorité scientifique et technologique acquise, ainsi que par l’adoption du principe de la mondialisation. Les répercussions, toujours manifestes après les indépendances, permettent aujourd’hui de maintenir l’Afrique sous la domination occidentale par les Accords de coopération. Leur principal objet est de perpétuer la tutelle occidentale sur les anciennes colonies par une omniprésence dans la vie politique, économique, sociale et culturelle des populations africaines et une main-mise sur les ressources naturelles du continent. L’emprise occidentale s’opère à travers l’État qui y est contraint par tous les moyens, y compris les moyens militaires. Tous ces facteurs inhibent fondamentalement  toutes les initiatives endogènes visant à contribuer véritablement au développement des États africains.
S'identifier pour envoyer des commentaires.