L'école et les langues dans les espaces en situation de partage linguistique, Approche historique
EAN13
9782753595033
ISBN
978-2-7535-9503-3
Éditeur
Presses universitaires de Rennes
Date de publication
Collection
Histoire
Nombre de pages
384
Dimensions
24 x 16,5 x 2,9 cm
Poids
638 g
Langue
français

L'école et les langues dans les espaces en situation de partage linguistique

Approche historique

Presses universitaires de Rennes

Histoire

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Il y a moins d’un siècle, l’école de la République confrontait les enfants des régions non francophones à une langue totalement différente de leur parler ordinaire qu’elle refoulait de la classe et même des récréations. On a souvent interprété cette situation comme une dépossession culturelle, produit du jacobinisme centralisateur et facteur du déclin des langues minoritaires en France. Quel rôle l’école, ou ses substituts, joue-t-elle sur le destin des langues dans ces situations de partage linguistique ? Partant du cas breton, ce livre entend élargir le regard sur cette question dans l’espace et dans le temps en convoquant l’histoire de l’éducation, l’histoire culturelle, la sociolinguistique et les études des langues minoritaires. De l’empire carolingien aux écoles basques et bretonnes contemporaines, de l’éducation des princes italiens de la Renaissance à celle de la noblesse russe du XVIIIe siècle, en passant par le recrutement de gouvernantes et précepteurs étrangers dans les maisons bourgeoises, de l’empire du latin enseigné en immersion, à l’émergence du vernaculaire dans l’enseignement secondaire, de la politique unificatrice de la Réforme allemande à la variété linguistique tchèque et aux situations frontalières ou coloniales, des enquêtes du Second Empire sur les patois à celles sur les préférences linguistiques des élèves kabyles, ce livre fait un large tour d’horizon permettant de repenser à nouveau frais une problématique complexe dans une dimension comparative et historique. Et d’imaginer peut-être d’autres combinaisons possibles et des rendez-vous manqués...
S'identifier pour envoyer des commentaires.