Dénis de mémoire
EAN13
9782070121892
ISBN
978-2-07-012189-2
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Témoins (1)
Nombre de pages
160
Dimensions
22 x 15 x 1 cm
Poids
250 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Code dewey
940

Dénis de mémoire

De

Gallimard

Témoins

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


L'attitude du parti communiste, du pacte germano-soviétique à l'invasion de l'URSS, en juin 1941, demeure un sujet de controverse à cause de mensonges accumulés par le PC sur son activité durant la première année de l'Occupation. Pierre Daix montre que les avancées des études historiques sur le sujet rouvrent bien des blessures restées à vif, et qui touchent à la mémoire des étudiants communistes, tel Claude Lalet, organisateur de la première manifestation contre l'occupant nazi, le 8 novembre 1940, et à celle des combattants de l'Organisation spéciale, l'OS, dont il faisait partie. Prolongeant sa réflexion sur les dénis de la mémoire et leurs rapports avec l'histoire, l'auteur analyse ce qu'il appelle «les deux négationnismes» : celui qui nia la terreur communiste - des procès de Moscou aux crimes des Khmers rouges - et celui qui nie encore aujourd'hui l'extermination des Juifs par les nazis. «L'intérêt renouvelé pour l'ensemble de ces problèmes, écrit-il, ajouté à une plus rigoureuse exploitation des archives disponibles et au recul par rapport au XXᵉ siècle montrent que nous entrons dans une nouvelle période, enfin libérée des "enjeux mémoriels" de générations qui disparaissent.»
Prolongeant sa réflexion sur les dénis de la mémoire et leurs rapports avec l'histoire, Pierre Daix analyse ce qu'il appelle «les deux négationnismes» : celui qui nia la terreur communiste - des procès de Moscou aux crimes des Khmers rouges - et celui qui nie encore aujourd'hui l'extermination des Juifs par les nazis.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Pierre Daix