Audrey Hepburn, Un ange aux yeux de faon
EAN13
9782344056356
ISBN
978-2-344-05635-6
Éditeur
Glénat BD
Date de publication
Collection
9 (1)
Nombre de pages
168
Dimensions
26,6 x 19,8 x 1,9 cm
Poids
732 g
Langue
français

Audrey Hepburn

Un ange aux yeux de faon

Dessins de

De

Glénat BD

9

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie L'Armitière
    22.00

Autre version disponible

Une icône sans fard

Née en Belgique en 1929, élevée dans la noblesse qui sied à son rang, rien ne prédestinait Audrey Hepburn à devenir une icône du cinéma, et l’une des plus adulées du 20e siècle. Durant son enfance marquée par la guerre, la résistance et les déménagements, elle n’avait qu’un rêve : devenir danseuse classique. Repérée par un heureux hasard en 1948 pour un petit rôle au cinéma elle aimante déjà la caméra de ses grands yeux noirs. Obligée de renoncer à sa passion pour la danse à cause d’une santé fragile, c’est le cinéma qui lui fera les yeux doux. Après le film Nous irons à Monte-Carlo de Jean Boyer (1951), Audrey Hepburn est choisie pour le rôle de Gigi à Broadway ! Sa prestation dans cette adaptation du roman de Colette lui ouvrira les portes des studios hollywoodiens. À seulement 24 ans, c’est la consécration avec l’Oscar de la meilleure actrice pour le chef-d’œuvre de William Wyler Vacances romaines en 1953. Son visage d’ange conquiert le public (Sabrina - 1954, Drôle de frimousse - 1957, Diamants sur canapé - 1961, Charade – 1963 et My Fair lady – 1964), tandis que sa silhouette longiligne incarne un glamour plus moderne et élégant, à contre-courant des standards de l’époque. Mais sa vie sentimentale connaît des remous. Les hommes de sa vie se succèdent et le désir d’enfants la hante… Arrivée au sommet, l’actrice se retire brusquement de l’écran au début des année 70. Engagée, elle sillonnera le monde en faveur de l’Unicef jusqu’à la fin de sa vie. Star sans fard, appréciée pour sa générosité et sa droiture, elle reste à jamais une véritable icône du cinéma.

Jean-Luc Cornette et Agnese Innocente nous dévoilent le parcours de l’actrice adulée mais aussi celui de la femme combative, à travers un travail d’auteur remarquablement mené tant sur le fond que sur la forme pour un roman graphique qui nous transporte et nous donne à voir l’authenticité derrière le strass.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jean-Luc Cornette