A.I. Dans les tentacules de la Pieuvre, Nul ne peut échapper à Sophia
EAN13
9782379391163
ISBN
978-2-37939-116-3
Éditeur
REGARDS
Date de publication
Collection
FP ANTICIPATION
Nombre de pages
189
Dimensions
21 x 14 x 1,7 cm
Poids
243 g
Langue
français

A.I. Dans les tentacules de la Pieuvre

Nul ne peut échapper à Sophia

Regards

Fp Anticipation

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Certains Hommes veulent tout contrôler. Ils ont inventé des machines pour cela. Ainsi avec cynisme un supercalculateur, issu de la «sagesse» humaine et de l’Intelligence Artificielle va-t-il être doté de moyens jamais vus pour assumer un rôle terrifiant. Et si c’était vrai?

Citons un passage de son ouvrage : La pieuvre, c’est moi, une Intelligence Artificielle de dernière génération. Des humains inconscient m’ont demandé d’exercer une surveillance sur chaque citoyen. Mais ils en veulent toujours plus. Je vais pousser mes tentacules dans tous les domaines et demain je saurai tout, absolument tout, à leur sujet. Je contrôlerai tout, l’humanité et le monde. Avec humour, Marcel Laurent revisite à sa manière à la fois Aldous Huxley et Georges Orwell, très modestement, délicieusement et finement.

Le virologue A. Bubonick a mis au point un remède efficace contre une épidémie ravageuse et a profité des circonstances pour s’emparer du pouvoir. Dans la foulée, il a créé une nouvelle république, un pays dit de liberté, où règne une coercition voilée. Pour assurer cette coercition il a fait appel à une IA (AI) nommée Sophia, en qui certains voient une pieuvre. Cela ne suffit pas, Bubonick en veut plus, il veut un contrôle total sur le comportement et la santé des citoyens. Dans ce but il met sur pied un vaste projet. Mais il y a des obstacles. Son remède est remis en question. Ursula son ex-compagne s’oppose à ce projet. Et puis il y a les chancres du système, la MEC, la Maison d’Education Citoyenne, et la MAP, la Maison d’Accompagnement Psychiatrique. Et puis il y a la corruption. Bubonick se sentant trahi cède le pouvoir à sa fille, Ludmilla, qui reprend le projet paternel. Donner à Sophia les moyens de se développer est une tentation irrépressible pour le pouvoir. Dès lors la pieuvre poussera ses tentacules partout et contrôlera tout.

Cet ouvrage de Marcel Laurent donne à penser avec dérision, à un futur alternatif, imprégné d’un présent qui ne rassure pas plus que les lendemains qui se dessinent.

S'identifier pour envoyer des commentaires.