Livre 3, Octobre-décembre, 1Q84 - Livre 3, Octobre-Décembre
Éditeur
Belfond
Date de publication
Séries
1Q84
Langue
français
Langue d'origine
japonais

Livre 3, Octobre-décembre - 1Q84 - Livre 3

Octobre-Décembre

Belfond

Indisponible

Autre version disponible

Autres livres dans la même série

Tous les livres de la série 1Q84
**À PROPOS DES TOMES 1 ET 2 :

** " Comme souvent chez Murakami, on a l'impression qu'on pourrait en lire un
quatrieme, un cinquieme [tome], que la lecture, cette promenade dans un jardin
aux sentiers qui bifurquent pourrait et devrait ne pas finir - accueillant
d'autres situations, d'autres personnages, d'autres livres, d'autres airs de
musique. Dans un cadre toujours tres construit, Murakami musarde et imagine
sans fin, comme un herboriste remplit son herbier avec tout ce qu'il ramasse
en chemin. "
Philippe Lançon, _Lib eration_

" Un roman hypnotique ou se melent le possible et l'impossible, ou rodent
toutes les inquietudes de notre temps, ou le merveilleux libere le reel de ses
entraves, "parce qu'il n'y a aucune logique dans ce monde'. Et ou Murakami,
l'ange du bizarre, renoue avec sa virtuosite. "
Andre Clavel, _L'Express_


" Haruki Murakami cr ee des univers dont on est aussitot prisonnier... Le
charme opere : on est absorbe par cette lecture qui tient du manga et de
l'uchronie, mais aussi et surtout par une atmosphere qui n'appartient qu'a
Murakami. "
Amelie Nothomb, _Le Monde des Livres
_


" Par son ironie d etachee, jamais malveillante, ses digressions imagees et
ses metaphores, reflet de cette oscillation entre realite et fiction qui
caracterise son ecriture, il esquisse le malaise de la societe contemporaine
sous une quietude de surface... _1Q84_ est l'aboutissement litt eraire du
travail sur lui-meme auquel l'ont conduit deux evenements qui se sont produits
a quelques mois de distance en 1995 : le seisme de Kobe et l'attentat au gaz
sarin du metro de Tokyo. "
Philippe Pons, _Le Monde Magazine
_

" Auteur transg enerationnel et transnational, Haruki Murakami colle a son
epoque, oscillant entre realisme et fantastique, il excelle, au fil
d'allegories et de pastiches, a fondre le familier et l'etrange, a nourrir les
hasards de destinees, a esquisser l'indefinissable malaise d'etres en attente
de quelque chose, sans savoir au juste quoi. "
Philippe Pons, _Le Monde
_
S'identifier pour envoyer des commentaires.