Wuturi, le bébé géant
EAN13
9782849521816
ISBN
978-2-84952-181-6
Éditeur
Imago
Date de publication
Collection
IMAGO (EDITIONS)
Nombre de pages
136
Dimensions
21 x 13 x 0 cm
Poids
166 g
Langue
français
Langue d'origine
coréen

Wuturi, le bébé géant

De

Traduit par ,

Imago

Imago (Editions)

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Il s’agit, dans cette pièce, de réinventer un théâtre complet, qui retrouve les formes originelles de la scène coréenne. Kim Kwang-lim allie arts martiaux, marionnettes, chant rituel, danse, musique pour créer une nouvelle tradition artistique. Wuturi sera créé en 2002 et fera une tournée mondiale, y compris en France, au Théâtre du Soleil, en 2004.

Wuturi renouvelle une vieille légende populaire coréenne : dans un village de montagne, un général haineux et dominateur fait exécuter tous les nouveau-nés de géants qui pourraient le détrôner. Une mère parvient cependant à sauver son enfant, Wuturi. Ce bébé, une fois devenu géant, réveille le peuple pour libérer le village…

Ainsi passe un message à la fois archaïque (c’était au temps où les tigres fumaient la pipe) et contemporain (le peuple résiste à la tyrannie), autant dire universel.

Cette fable est portée par une écriture complexe et très maîtrisée. Kim Kwang-lim joue de tous les registres, du trivial au lyrique, du rire aux larmes, de la satire à la rêverie. Surtout, il utilise une langue rythmée, issue des conteurs traditionnels coréens et du p’ansori, qui swingue, et que les traducteurs, qui suivent le travail de Kim Kwang-lim depuis dix ans, rompus à accompagner le théâtre coréen moderne ou traditionnel, ont voulu rendre de la manière la plus efficace possible. édition complétée d’un dossier : afin d’aider le lecteur français, la traduction comprend un dossier présentant le projet Wuturi, avec des textes inédits de l’auteur, du metteur en scène, et du dramaturge français, Michel Vinaver, qui dit le plaisir qu’il a eu à découvrir le travail de cette troupe.

Kim Kwang-lim, né en 1956, est un auteur reconnu dès les années 80 pour son théâtre rugueux en prise avec le quotidien, capable de toucher un large public. La plus célèbre de ses pièces est à l’origine du film noir, Memories of Murder (2003), au succès international. Au tournant des années 2000, il renonce à ce théâtre réaliste pour se lancer dans l’aventure de Wuturi. Metteur en scène et professeur de dramaturgie, il va constituer autour de lui une Compagnie entièrement dévouée à ce travail complet, les Wuturi players.
S'identifier pour envoyer des commentaires.