Jean Giono. Le corps et ses habillages, actes du colloque international organisé à l'Université Sorbonne nouvelle-Paris 3, 3-5 juin 2009
EAN13
9782878545623
ISBN
978-2-87854-562-3
Éditeur
Presses Sorbonne Nouvelle
Date de publication
Nombre de pages
232
Dimensions
16 x 1 cm
Poids
383 g
Langue
français
Code dewey
843.91

Jean Giono. Le corps et ses habillages

actes du colloque international organisé à l'Université Sorbonne nouvelle-Paris 3, 3-5 juin 2009

Édité par ,

Presses Sorbonne Nouvelle

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


L'affirmation du corps « naturel » est sensible dès les premiers textes de Jean Giono : cela va d'un goût marqué pour la nudité et le déshabillage jusqu'à la présentation souvent péjorative de l'usage des cosmétiques, en passant par l'éloge du détachement quant à la tenue vestimentaire. Les corps des personnages – au moins jusqu'à la charnière des années quarante – dans leur sensualité, leur intensité, leur vérité, paraissent compter davantage que les habits et parures qui relèvent au mieux du détail symbolique ou social, au pire de la dénégation et de la tromperie.
Pourtant certains s'entichent d'un caban ou d'une jupe à crinoline, de gants de suède ou de vestes en peau de mouton, et l'on parle amoureusement de bottes, de redingotes, d'uniformes et autres moyens de paraître au mieux ou d'être mieux, c'est-à-dire en accord avec soi-même et avec l'univers. Il faut donc aller au-delà des oppositions trop simples chez un auteur qui se plaît à déplacer les perspectives en multipliant les jeux de jonction et de disjonction entre le corps et ses habillages.
Cette étude collective des effets de toilette dans l'œuvre de Giono s'emploie à montrer les enjeux d'une poétique des apparitions et disparitions du corps.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Mireille Sacotte