Cafés d’hommes, services de femmes :, Les serveuses de cafés dans les quartiers populaires à Casablanca
EAN13
9782365123716
ISBN
978-2-36512-371-6
Éditeur
Croquant
Date de publication
Collection
SOCIETES ET POL (1)
Nombre de pages
300
Dimensions
22 x 14 x 1,5 cm
Poids
276 g
Langue
français

Cafés d’hommes, services de femmes :

Les serveuses de cafés dans les quartiers populaires à Casablanca

Croquant

Societes Et Pol

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Résumé Que signifie être « serveuse » dans le café d’un quartier populaire à Casablanca ? Au Maroc, la clientèle des cafés situés dans les quartiers populaires est quasi exclusivement masculine et le service à table a toujours été réservé aux hommes. L’apparition des femmes serveuses perturbe les normes longtemps admises et respectées tout à la fois au café et dans le quartier dans lequel il se trouve, ce qui impose des négociations au quotidien afin que leur présence soit acceptée. Loin de consister en une description du travail des serveuses au moment de sa réalisation, cet ouvrage propose une immersion dans l’univers du café populaire pour appréhender les interactions entre les gens et entre les genres. Il vise à saisir les frontières à partir desquelles les interactions deviennent parfois « évitement » et la limite où « faire le service » devient le « bien faire », clé d’une relation personnalisée. Au-delà des différentes vulnérabilités derrière la décision des serveuses de s’engager dans un espace d’hommes et dans une activité subalterne, informelle et sous-rémunérée, résident des logiques, des récits et des vécus que l’auteure a recueillis par le biais d’une ethnographie longitudinale, d’une ethnographie des liens secondaires dans les cafés des quartiers populaires de Casablanca (Maroc). En adoptant le point de vue des serveuses, l’auteure décrit leurs expériences quotidiennes et ce que signifie pour elles le fait de réaliser un travail d’hommes, dans un univers d’hommes Biographie Sana Benbelli, socio-anthropologue spécialisée dans l’étude des marges et des marginalités urbaines. Professeure de sociologie au département de sociologie de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Aïn-Chock, Université Hassan II de Casablanca et attachée au Laboratoire de différenciation socio-anthropologiques et des identités sociales (LADSIS)
S'identifier pour envoyer des commentaires.