Les oranges ne sont pas les seuls fruits
EAN13
9782879299778
ISBN
978-2-87929-977-8
Éditeur
Éditions de L'Olivier
Date de publication
Collection
Littérature étrangère
Nombre de pages
220
Dimensions
18 x 13 x 1 cm
Poids
248 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais

Les oranges ne sont pas les seuls fruits

De

Éditions de L'Olivier

Littérature étrangère

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


• La (re)découverte« Comme la plupart des gens, j’ai longtemps vécu avec ma mère et mon père. Mon père aimait regarder les matchs de catch, ma mère, elle, aimait catcher ; peu importe contre qui ou quoi. Elle était toujours prête à monter sur le ring. […]Elle n’avait pas d’opinions nuancées. Il y avait ses amis et ses ennemis.Ses ennemis étaient : le Diable (sous toutes ses formes), les Voisins d’À Côté, le Sexe (sous toutes ses formes), les Limaces.Ses amis étaient : Dieu, Notre Chienne, Tante Madge, les romans de Charlotte Brontë, les Granulés anti-Limaces, et moi, au début. J’étais venue la rejoindre dans sa lutte contre le Reste du Monde. »Ce premier roman, sorti en Angleterre en 1985, est devenu un classique de la littérature britannique contemporaine. Couronné par de nombreux prix tels le Whitbread Prize (l'équivalent de notre Renaudot), Les Oranges ne sont pas les seuls fruits raconte l’enfance de Jeanette, double fictionnel de l’auteur, élevée dans une famille épiscopalienne obsédée par Dieu. Bildungsroman inventif, nourri par les légendes arthuriennes ou la Bible, cette fable cruelle et pleine d’humour a fait de son auteur une icône féministe. Publié en France aux éditions Des Femmes en 1991, le texte reparait dans une traduction entièrement révisée.

• Née à Manchester en 1959, Jeanette Winterson est l’une des romancières les plus singulières du paysage littéraire britannique. Auteur de nombreux romans baroques et irrévérencieux, comme Le Sexe des Cerises (Plon, 1995) ou Powerbook (Éditions de l’Olivier, 2002), elle est également connue en Angleterre pour ses essais et ses recueils de nouvelles.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

12 juillet 2012

Une petite merveille !

Dès les premières pages, le ton est donné : Jeanette Winterson nous plonge dans sa vie de famille pentecôtiste avec un humour et un ton décalé entraînant... Elle évoque sa mère, religieuse jusqu'au bout des ongles, personnage un peu fantasque ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jeanette Winterson