EAN13
9782379390609
ISBN
978-2-37939-060-9
Éditeur
ECE-D
Date de publication
Nombre de pages
154
Dimensions
21 x 14 x 1,2 cm
Poids
194 g
Langue
français

Haut potentiel. Le mystère des zèbres

Vivre avec un quotient intellectuel et émotionnel élevé

Ece-D

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Haut Potentiel est le récit inédit d’une vie. Ce livre nous emmène dans le monde des personnes à Haut Potentiel. Mais il ne s’adresse pas qu’à celles et ceux qui ont un Haut, voire très Haut Potentiel. En effet, nous vivons tous ensemble et c’est compliqué. Si vous avez un haut QI et haut QE, ou un THI, ce livre est pour vous. Dans le cas contraire, il vous intéresse tout autant car vous côtoyez ces personnes qui sont moins de 5 % de la population. Le QI ou quotient intellectuel n’est qu’un instrument de mesure et son niveau qu’un indicateur du mode de pensée. Un surdoué n’est pas que intelligent. Il sera aussi hypersensible, malhabile, angoissé, bavard, agité, et en partie inadéquat en société, notamment, et de façon très intense. C’est la réalité du QE, le quotient émotionnel. On observe un nombre croissant de personnes, qui dès leur jeune âge, ont un QI supérieur à 130. On les qualifie de personnes à très haut potentiel (THI ou THPI). Ils sont mentalement surefficients. Cette minorité présente une particularité qui perturbe la relation aux autres, au monde et à l’environnement. Pour celles et ceux qui sont concernés, tout est surdimensionné : l’intelligence, la sensibilité, la peur de l’échec, la vitalité et l’horreur de l’ennui, l’humour, l’empathie, le langage, sans être exhaustif. Essayez-donc de parler sentiments ou d’amour avec une personne à Haut potentiel, elle sera désarçonnée. Elle ne trouvera pas les mots. Dites-lui des mots qui titillent son émotion, vous la verrez s’effondrer ou hyper réagir de bonheur. Bien plus, cette personne ne peut supporter jusqu’à l’idée de l’échec. Les conséquences peuvent être dramatiques, fatales, destructrices au-delà de l’imaginable. Le cerveau de 95 % des humains, fonctionne sur un mode linéaire, rationnel et logique. Partant du problème A, ils arriveront à la solution D, après être passés successivement par les points B et C. Leur cheminement est clair, balisé, sans surprise. Impossible de se perdre en route. Dans le cas d’un surdoué ou d’un hyperdoué, rien de comparable. Il fonctionne de manière intuitive, sensorielle, presque instinctive. Son cerveau réfléchit sur un mode arborescent. Il trouvera la solution bien les autres. Mais il sera souvent dans l’incapacité d’expliquer par quel chemin il est passé ou de verbaliser son raisonnement. La vitesse et le tourbillon des idées le noient. Et cela peut jouer de mauvais tours. Jean-Claude Maille signe avec Haut Potentiel un ouvrage qui interpelle par sa pertinence. Ce livre ouvre une fenêtre sur le monde particulier connu sous la dénomination de « zébritude » : celui de la surefficience mentale avec sa spécificité, ses intensités, ses difficultés, sa solitude mais aussi surtout de cette formidable acuité de perception de la vie. Posséder une formule 1 en guise de cerveau pourrait passer pour un atout. Sauf à ce qu’un grain de sable se glisse dans cette fragile mécanique. Dans le cas du personnage central du personnage central du livre, ce sera l’absence d’affection paternelle. Il s'agit d'un livre témoin d'une vraie vie.
S'identifier pour envoyer des commentaires.