Les débordements de la mer d'Aral - Une sociologie de la guerre de l'eau
EAN13
9782130594345
ISBN
978-2-13-059434-5
Éditeur
Presses universitaires de France
Date de publication
Collection
Partage du savoir
Nombre de pages
210
Dimensions
24 x 15 cm
Poids
357 g

Les débordements de la mer d'Aral - Une sociologie de la guerre de l'eau

Presses universitaires de France

Partage du savoir

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Raphaël Jozan prend le contre-pied de bien des idées reçues sur la guerre livrée par les anciennes républiques soviétiques du bassin de la mer d’Aral pour le partage de l’eau. Il relève comment les modèles hydro-économiques de la coopération internationale viennent construire une véritable guerre de l’eau en amplifiant les tensions entre États.

Contrebande de coton, détournement d’argent public, jeux sur les normes techniques : les économies nationales, observées par les experts internationaux, sont littéralement débordées. Les « fuites » d’une gestion de l’eau qu’ils jugent déficiente arrosent en fait une culture non enregistrée par les statistiques administratives et qui leur est invisible. Est-ce de l’aveuglement ?

Ce travail interdisciplinaire, qui remonte aux sources de l’introduction du coton dans la région et à l’émergence du modèle hydraulique, propose une sociologie des dispositifs de mesures et de calculs des sciences économiques. Fondé sur une enquête de terrain originale, il éclaire la façon dont les experts, canalisés par les administrations locales et par leurs propres dispositifs, s’appuient sur une représentation qui omet une partie cruciale de la réalité.

Raphael Jozan est sociologue et ingénieur des Ponts, des eaux et des forets. Il propose un radical changement de perspective sur l’expertise et les modèles économiques qui caractérisent l’espace politique contemporain et la gestion des ressources naturelles. À travers un travail innovant et transgressif, il prend le contre-pied de bien des idées reçues sur l’assèchement de la mer d’Aral et la guerre de l’eau.
S'identifier pour envoyer des commentaires.