Monde pluriel, penser l'unité des sciences sociales
EAN13
9782021064599
ISBN
978-2-02-106459-9
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
COULEUR IDEES
Nombre de pages
393
Dimensions
21 x 14 x 0 cm
Poids
397 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Code dewey
300.1

Monde pluriel

penser l'unité des sciences sociales

De

Seuil

Couleur Idees

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Comment dessiner une vue d’ensemble du monde social lorsque les cloisonnements disciplinaires et l’hyperspécialisation du savoir poussent les chercheurs à étudier des parcelles de plus en plus restreintes de ce monde ? Si cette fragmentation est une conséquence du processus de différenciation sociale qu’ils s’attachent à penser, elle est aussi ce qui les empêche d’en faire une lecture globale.
Une question centrale donne pourtant aux sciences humaines et sociales un socle commun : pourquoi les individus font-ils ce qu’ils font ? Et elles y répondent d’autant mieux qu’elles parviennent à saisir les pratiques des acteurs au croisement de leurs expériences passées incorporées et des contextes de leurs actions présentes. Si la plupart des chercheurs en conviennent, peu s’accordent toutefois sur les cadres pertinents dans lesquels les acteurs doivent être situés pour analyser telle ou telle dimension de leurs pratiques. Soumettre les notions de « champ », de « monde », de « système » ou de « cadre de l’interaction » à l’examen critique, c’est dès lors œuvrer à leur jonction théorique.
Bernard Lahire s’efforce ici de marquer une distance par rapport à l’état actuel des sciences humaines et sociales et aux clivages qui les traversent en nous donnant la possibilité d’entrevoir l’unité cachée d’un espace en apparence très morcelé.
S'identifier pour envoyer des commentaires.