La sanction : la lecture des économistes et des juristes, la lecture des économistes et des juristes
EAN13
9782802730392
ISBN
978-2-8027-3039-2
Éditeur
Bruylant Edition
Date de publication
Collection
LSB. DROIT ECO.
Nombre de pages
176
Dimensions
24 x 16 x 1 cm
Poids
251 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Code dewey
345.0773
Fiches UNIMARC
S'identifier

La sanction : la lecture des économistes et des juristes

la lecture des économistes et des juristes

Édité par

Bruylant Edition

Lsb. Droit Eco.

Offres

Le choix de sanctions efficientes est au coeur d’une science juridique de l’économie. Or, en économie de marché, le droit est traditionnellement perçu comme un frein irrationnel au dynamisme des entreprises. La présente étude, confiée à des spécialistes de l’économie et du droit comparé, a pour objet de révéler les modes de détermination de sanctions permettant de respecter les impératifs universels des États de droit sans, toutefois, détériorer les mécanismes de régulation des marchés. Confronté à la délinquance financière organisée et à la multiplication de nouvelles technologies, le droit ne saurait abdiquer ni la défense des intérêts généraux ni la protection des individus. Mais la réponse juridique ne doit pas être purement formelle ou médiatique. À cette fin, il convient de concilier l’objectif de restauration d’un marché régulé avec celui de la réparation des préjudices individuels ou collectifs en assurant, autant que faire se peut, la sanction des véritables délinquants. La réponse n’est donc qu’exceptionnellement pénale. C’est la prévention qui, ici, joue un rôle essentiel. Aussi bien, la détermination de sanctions déontologiques n’est-elle pas à écarter. À partir d’une analyse comparée des conceptions propres aux économistes et aux juristes interrogés sur la possibilité de transcender leur dualisme disciplinaire, l’étude se poursuit avec l’exemple des marchés et des sociétés. Il s’agit là d’un exemple révélateur ainsi qu’en témoignent les réactions des praticiens à la recherche d’une réponse à cette double question : « à qui profite le crime ? » et « sur qui, finalement et concrètement, la sanction prononcée pèse-t-elle ? ». Ont participé à la réalisation de cet ouvrage : Aurélia Brunerie Tahraoui,Yves Chaput, Philippe Coppens, Alain Couret, André Delion, Olivier Douvreleur, Jean-Pierre Duprat, Philippe Fortuit, Thierry Kirat, Martine Kloepfer-Pelèse, Benoît-Mario Papillon, Marie-Danielle Schödermeier, Laurent Vidal.
S'identifier pour envoyer des commentaires.