Education populaire, Nouvel eldrado des start-up sociales ?
EAN13
9782372631228
ISBN
978-2-37263-122-8
Éditeur
LIBRE SOLIDAIRE
Date de publication
Langue
français

Education populaire

Nouvel eldrado des start-up sociales ?

Libre Solidaire

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Les modalités de financement des associations ont évolué de manière significative et impactent fortement le secteur associatif : montée de l'évaluation de l'impact social, mise en concurrence des prestataires de service, développement de modèles organisationnels hybrides mêlant entreprises à but lucratif et associations. Pour traiter cette thématique, l'auteur apporte son double point de vue : celui d'un chercheur et celui d'un ancien praticien du secteur associatif. Afin d'appuyer son propos, il se focalise d'abord, au travers d'une analyse empirique, sur les centres sociaux, et les replace ensuite dans le contexte plus général.
Cet ouvrage dévoile le processus de mise en place des nouvelles normes et procédures européennes au sein du secteur social. L'arrivée de nouveaux acteurs dans le monde associatif, notamment les start-up sociales, remet l'avenir des centres sociaux français en question. Structures de proximité par nature, impliquées dans des activités sociales, éducatives, culturelles, familiales, engagées dans une démarche d'éducation populaire et d'animation du territoire, les centres sociaux ont pour mission première de répondre aux besoins des habitants.
En venant bousculer le mode fonctionnement du secteur associatif, les nouvelles normes obligent les délégué(e)s des centres sociaux à revoir leurs modalités d'intervention pour mener à bien leurs missions. À travers une enquête de terrain, l'auteur nous livre ici une analyse de leur perception de cette nouvelle façon de travailler, mais aussi les solutions qu'ils proposent pour un renouveau à l'heure où leurs fédérations semblent prises en étau entre innovation sociale et innovation financière.
S'identifier pour envoyer des commentaires.