Adieu à l'amitié, Hemingway, Dos Passos et la guerre d'Espagne
EAN13
9782246654711
ISBN
978-2-246-65471-1
Éditeur
Grasset
Date de publication
Collection
ESSAIS ETRANGER
Nombre de pages
384
Dimensions
22 x 13 x 0 cm
Poids
404 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
818.52

Adieu à l'amitié

Hemingway, Dos Passos et la guerre d'Espagne

De

Traduit par

Grasset

Essais Etranger

Indisponible
Lorsque la Guerre d'Espagne éclata, d'aucuns pensèrent que c'était là le « grand soubresaut historique » que les intellectuels du monde entier attendaient depuis longtemps - le point culminant, enfin, de la lutte opposant la droite fasciste, incarnée par le général Franco, à l'extrême gauche, menée par le gouvernement espagnol élu. Et pourtant, comme s'en aperçurent bientôt quelques écrivains perspicaces, tel Dos Passos, chantre de la vérité et du modernisme, les choses n'étaient pas si simples - surtout dans la mesure où la gauche (le Front populaire) était financée et noyautée par le Komintern. Lorsqu'il découvrit que son grand ami Jose « Pepe » Robles, professeur et agent de liaison à la solde des autorités soviétiques, avait été fusillé sous la charge fallacieuse de trahison, « Dos » remua ciel et terre pour dénoncer l'injustice et enrôler son entourage dans le combat - en particulier Hemingway. Mais pour « Hem », la guerre représentait une expérience sensationnelle et indispensable au regain de sa santé artistique et émotionnelle ; à ce titre, il se laissait assez aisément manipuler par les agents soviétiques et était tout disposé à prendre la version officielle de l'histoire pour argent comptant. Splendeurs et misères d'une époque fascinante, qui vit le monde s'embraser et deux des plus grands noms des lettres américaines se déchirer : un Hemingway croqué avec un sarcasme impitoyable, et un Dos Passos flamboyant et attendrissant. Guerre civile, propagande, purges de la Grande Terreur, romantisme héroïque, espions et artistes, amis et traîtres - c'est une fresque historique magistrale et le portrait bouleversant de deux écrivains majeurs du siècle que nous livre Koch dans ce récit.
S'identifier pour envoyer des commentaires.