Deux balles
EAN13
9782377221363
ISBN
978-2-37722-136-3
Éditeur
Jigal
Date de publication
Collection
JIGAL POLAR
Nombre de pages
214
Dimensions
17 x 10,8 x 1,2 cm
Poids
200 g
Langue
français
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie des Cordeliers
    8.50

Juin 2013, alors que l’armée française engagée en Afghanistan se retire, le caporal-chef Vincent Castillo rejoint à Marseille, Willy, son frère d'armes grièvement blessé au combat. Pour leur retour à la vie civile, ils avaient rêvé un projet : acheter un food-truck et sillonner la côte pendant l’été. Mais pour l’heure Willy est en chaise roulante et Vincent sous neuroleptiques. Faute de mieux, Vincent retourne chez son père, dans cet hôtel minable recyclé en foyer d’accueil pour migrants. Il retrouve là ses deux frères, Denis et Jordan, qu’il n’a pas vus depuis longtemps et qui ont tous les deux bien changé… Il y découvre Hamid, son ami interprète afghan, exilé pour échapper aux Talibans, et rencontre Leila, la jolie Afghane, et son fils Ashmat qui attendent il ne sait quoi… Après tout ce qu’il a vécu, Vincent est à la recherche d’une nouvelle vie. Mais le problème, c’est qu’ici, les frères, les vrais, ça ne court pas les rues…

Entre syndrome post-traumatique des militaires de retour d’Afghanistan et crise des migrants, un roman noir au cœur de l’actualité !

C’est avec son ami Jean-Pierre Pozzi, réalisateur de films documentaires que Gérard Lecas a eu ce projet de roman. L’amitié indéfectible des frères d’armes, les symptômes post-traumatiques et le décalage des soldats revenus d’Afghanistan, l’extrême désarroi et la souffrance des migrants et son cortège de misères et d’exploitation, les espoirs des uns, la survie des autres… Et l’effroyable inhumanité qui peut transformer certains hommes en bien pire que des bêtes sauvages… Autant de thèmes abordés ici avec justesse et avec cette sorte de recul et de détachement qui les rend si plausibles. Deux balles est un roman noir, sombre, et malheureusement très actuel !
S'identifier pour envoyer des commentaires.