La fin des terroirs, la modernisation de la France rurale, 1870-1914
EAN13
9782818501290
ISBN
978-2-8185-0129-0
Éditeur
Fayard/Pluriel
Date de publication
Collection
Grand Pluriel
Nombre de pages
736
Dimensions
20 x 13 x 0 cm
Poids
799 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
307.72094409

La fin des terroirs

la modernisation de la France rurale, 1870-1914

De

Fayard/Pluriel

Grand Pluriel

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Eugen Weber (1925-2007) fut professeur à l’Université de Californie à Los Angeles. Spécialiste de l’histoire politique et sociale de la France il a publié de nombreux ouvrages traduits en français dont L’Action française et Ma France.

Le livre d’Eugen Weber fit sensation à l’époque de sa parution. En effet, il montrait que la France rurale était longtemps restée prisonnière de coutumes, de traditions, de cultures routinières et de particularismes locaux et affirmait que la modernisation fut très tardive et ne date que des dernières années du XIXe siècle. Ce n’est qu’avec la IIIe République qu’on transforma les paysans en Français, pour reprendre le titre original de ce livre. Cet ouvrage, devenu un classique, fait revivre un monde disparu, celui des ruralités particularistes, d’une vie quotidienne vouée à la répétition, de modes de vie routiniers scandés par d’innombrables rituels, où l’on parle une multiplicité de dialectes et de patois, où les principales distractions sont les veillées et les chansons.
Dans sa belle préface, Mona Ozouf évoque à son tour cette France rurale qui précéda l’entrée dans la modernité et que la République, notamment par son école, va bientôt sortir de sa torpeur.
S'identifier pour envoyer des commentaires.