J'ai vu naître le monstre - Twitter va-t-il tuer la #démocratie ?
EAN13
9791037502872
ISBN
979-10-375-0287-2
Éditeur
Les Arènes
Date de publication
Nombre de pages
233
Dimensions
19 x 14 x 2 cm
Poids
295 g
Langue
français

J'ai vu naître le monstre - Twitter va-t-il tuer la #démocratie ?

De

Les Arènes

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Un témoignage puissant sur la spirale infernale de la violence sur les réseaux sociaux.
75% des 4,4 millions d'utilisateurs quotidiens de Twitter en France disent qu'il leur sert à s'informer. La plupart des journalistes français y sont présents, et 83% des leaders de la planète y possèdent un compte.
Arrivé parmi les premiers sur Twitter, Samuel Laurent y voit une promesse de proximité, d'immédiateté. Il explique son projet des « Décodeurs », un service du Monde qui se donne pour mission d'apporter un contrepoint vérifié aux affirmations qui circulent sans filtre.
Le Printemps arabe, les mouvements #BlackLiveMatters, #MeToo... S'il s'affirme comme un outil démocratique, facteur de mobilisation et de débat, Twitter encourage également les clivages, l'indignation permanente, la course au like, et les opinions versatiles. Samuel Laurent décrypte la prolifération des fake news, les théories du complot et le choc des campagnes communication. Il raconte le triomphe de la post-vérité, qui ne se nourrit d'opinion et n'en n'a plus rien à faire de la vérité.
Victime de campagnes de harcèlement numérique, Samuel Laurent dénonce la violence numérique sans filtre. Après des années houleuses, il quitte les « Décodeurs » en 2019. Il revient sur cet épisode traumatique qui illustre l'échec du journalisme sur Twitter et il annonce des jours sombres pour la démocratie.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Librairie L'Armitière)
22 mars 2021

Comment 140 caractères peuvent changer le monde voire mettre en péril la démocratie ?Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois et certains l'ont bien compris. A l'origine, il y a la volonté de révolutionner les échanges interpersonnels via une ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Samuel Laurent