Maid, Le journal d'une mère célibataire
EAN13
9782211305075
ISBN
978-2-211-30507-5
Éditeur
Globe
Date de publication
Collection
NON FICTION
Nombre de pages
332
Dimensions
22,7 x 15,5 x 3 cm
Poids
501 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais

Maid

Le journal d'une mère célibataire

Globe

Non Fiction

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par L'Autre Monde
    22.00

Autre version disponible

Il est arrivé qu'un écrivain devienne femme de ménage. Pour vivre de l'intérieur une condition sociale qui n'était pas la sienne, et pouvoir témoigner, dénoncer les conditions de travail indignes, les horaires inhumains, mettre sa plume au service de celles que personne n'écoute. Ce fut le cas de Florence Aubenas, et de Barbara Ehrenreich qui signe la préface de ce livre.
Mais il arrive – plus rarement – que ce soit l'inverse. Qu'une femme de ménage devienne écrivain.
Au début de ce récit, Stéphanie Land est seule et mère d'une petite fille de 2 ans et, pour (sur) vivre et leur procurer un toit, elle nettoie les maisons auxquelles elle s'amuse à donner des noms romanesques : la Maison du Clown, la Maison Porno, la Maison Triste, la Maison de la Femme qui Entasse... Elle explore ainsi le ventre de l'Amérique depuis sa classe moyenne supérieure à la réalité de ceux qui la servent. À la fin de son récit, sa fille a 7 ans et s'apprête à lui sauter au cou pour la féliciter : Stéphanie va recevoir son diplôme de création littéraire de l'Université de Missoula. Montana. Suivi en cours du soir à distance. Entre les deux, Stéphanie a briqué, balayé, frotté, rangé, et vu l'envers du décor de l'Amérique triomphante. Elle a aspiré la poussière chez les autres, et aspiré à devenir quelqu'un d'autre. Elle raconte.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

11 novembre 2020

Stéphanie est mère célibataire, sa fille, Mia, c'est l'amour de sa vie. Elle l'aime à la folie et aimerait pouvoir lui offrir une vie à la hauteur de son amour. Malheureusement, ce n'est pas si simple. Tous les mois, elle ...

Lire la suite