Les moutons de feu
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Blanche
Langue
français
Langue d'origine
français

Les moutons de feu

Gallimard

Blanche

Indisponible

Autre version disponible

Paris, le silence des nuits d'hiver, les rues désertes où des ombres furtives
passent le long des murs, puis, soudain, des autos qui démarrent en trombe,
des explosions qui retentissent, des poursuites qui s'organisent... En faisant
vivre, sous nos yeux, les membres d'une organisation subversive, ainsi que
leurs complices, leurs victimes et leurs adversaires, l'auteur s'est attaché à
mettre en relief les contradictions, les conflits profonds dont s'accompagne
toute lutte politique et à montrer qu'elle constitue, souvent, pour
l'individu, même à travers l'absurdité, la violence, le crime, une recherche
désespérée. C'est passionnément tendu vers une mystérieuse 'autre chose'
qu'agit, non sans lâcheté ou bassesse, Alain, jeune homme romantique, mal
installé dans la société ; c'est tourné vers une mystique ésotérique que le
naturaliste Goes participe au combat de l'organisation et cache des explosifs
dans le ventre de moutons empaillés. Et, dans la tendresse aveugle, l'appétit
sensuel de Madame Malevin, bourgeoise mûrissante, dans l'ambition cynique de
l'avocat Letellier, dans celle, plus naïve, du commandant Frochot, dans la
cupidité de Rataud, l'homme d'affaires, dans les sentiments confus de leurs
amis, on devine, par instants, la même quête démente. Cette recherche d'une
vérité enfin exaltante trouve plus de pureté chez Béatrice Goes et chez
Dandrieu, un des adversaires de l'organisation. Il découvrira chez Alain, son
ennemi, la même passion obscure que celle qui l'anime. Il sera, malgré lui,
'aimanté' vers ce semblable dévoyé, ce frère monstrueux. Parviendra-t-il à le
rejoindre, à le vaincre ou à le convaincre? À travers ces deux personnages qui
se haïssent 'à mort' mais se cherchent avec toute l'ardeur de l'amour apparaît
le thème essentiel de ce livre. Ce roman à l'action mouvementée est l'histoire
de cette poursuite dramatique.
S'identifier pour envoyer des commentaires.