Enfances perdues
Éditeur
Le Masque
Collection
Grands Formats
Langue
français

Enfances perdues

Le Masque

Grands Formats

Indisponible

Autre version disponible

Velda, 1947. Henni Schöning habite avec sa famille dans un petit village
allemand proche de la frontière belge. Son père se réfugie dans la religion et
s’intéresse de moins en moins aux siens depuis son retour de la guerre. Quand
sa mère meurt subitement, la jeune fille de quatorze ans se retrouve alors
responsable de ses frères et de sa sœur. Pour gagner un peu d’argent, elle se
lance dans la contrebande de café, comme la plupart des familles de cette
région juste après la guerre. Elle connaît les chemins qui traversent les
Hautes Fagnes, une zone marécageuse pleine de dangers, et y guide les
trafiquants, pour la plupart des enfants, pendant la nuit. Mais de plus en
plus de bandes organisées prennent le contrôle du trafic de café, et les
douaniers ont désormais ordre de tirer sur les contrebandiers. Une nuit,
l’inimaginable se produit  : la sœur de Henni est tuée.

Henni est envoyée en maison de redressement et ses frères cadets, Matthias et
Fried, sont placés dans un orphelinat catholique où Matthias meurt d’une
pneumonie. Henni n’apprendra que des années plus tard les véritables
circonstances de ce décès lors d’une audience au tribunal. Peu après, la sœur
Angelika, l’ancienne directrice de l’orphelinat, est retrouvée morte, et Henni
se trouve à son tour face au tribunal, accusée de son meurtre. Au mépris de
tous les obstacles, elle se lance dans une lutte pour la vérité, la justice et
la dignité.

_Traduit de l’allemand par Céline Maurice_
S'identifier pour envoyer des commentaires.