Hiroshige Paysages célèbres des soixante provinces du Japon
EAN13
9782754111102
ISBN
978-2-7541-1110-2
Éditeur
Hazan
Date de publication
Collection
Beaux-Arts
Nombre de pages
184
Dimensions
23 x 17 x 4 cm
Poids
974 g
Langue
français

Hiroshige Paysages célèbres des soixante provinces du Japon

De

Hazan

Beaux-Arts

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Né à Edo, l’ancienne Tokyo, Hiroshige (1798-1858) entre à quatorze ans chez un artiste réputé, Utagawa Toyohiro, qui a joué un rôle déterminant dans le développement de la peinture de paysage au Japon. Brillant disciple, Hiroshige révèle un don pour exprimer la beauté de la nature, et c’est avec la série d’estampes des Cinquante-trois stations sur la route du Tokaïdo qu’il accède brusquement à la notoriété en 1833-1834. Dès lors, il impose, avec son aîné Hokusai (1760-1849), comme l’une des deux grandes figures de l’ukiyo-e, ce mouvement artistique de l’ère d’Edo (1603-1868) qui va s’intéresser aux nouveaux centres d'intérêt d’une bourgeoisie urbaine et marchande en plein essor.
Le premier grand succès de Hiroshige l’incite à multiplier les recueils de sites célèbres, d’autant plus que la demande est grandissante. À partir des années 1830, en effet, la nouvelle bourgeoisie se passionne pour les voyages d’agrément, et les estampes permettent de fixer le souvenir de lieux visités, ou tout simplement de rêver.
Le style de Hiroshige s’impose d’emblée en raison de l’émotion poétique qui se dégage de ses œuvres, de ses savants dégradés de couleurs, et de la présence dans ses gravures du peuple japonais. Dans la seconde partie de sa carrière, Hiroshige innove de façon magistrale en abandonnant le format horizontal au profit du vertical, un choix qui lui permet des cadrages surprenants et avec des points de vue plongeants d’une grande audace. Les Paysages célèbres des soixante provinces du Japon, publiés entre 1853 et 1856, à la fin de la vie de l’artiste, en offrent des exemples magnifiques. L’eau, omniprésente dans cette série, s’impose par ses bleus aux mille nuances, justifiant une fois de plus le surnom du maître, «  Hiroshige le bleu ».
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (La Chouette librairie)
7 décembre 2019

Conseils pour un chouette Noël #7

Pour qui ? --> Votre beau frère/belle sœur féru.e de culture japonaise

Lire la suite