East Village Blues
EAN13
9782021406924
ISBN
978-2-02-140692-4
Éditeur
Le Seuil
Date de publication
Collection
FICTION CIE
Nombre de pages
192
Dimensions
21 x 16 x 2 cm
Poids
532 g

East Village Blues

De

Photographies de

Le Seuil

Fiction Cie

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Un récit simple, fluide, où l’on respira un air de profonde liberté dans le New York des années 1970.
Au milieu des années 1970, alors qu’elle vient de soutenir sa thèse sur Sade avec Roland Barthes, Chantal Thomas décide de partir. Loin. Elle s’installe à New York. Chez une amie d’amie. Le désir circule, les fêtes s’enchaînent, chez les uns, chez les autres, inconnus parfois. Un puissant souffle de liberté anime la ville. Quarante ans plus tard, amenée à séjourner dans l’East Village, elle retrouve les lieux de son premier séjour, dans un quartier qui a toutefois totalement changé ou presque. Seules quelques traces demeurent de la marginalité d’autrefois, des graffitis sur les quelques immeubles qui n’ont pas encore été restaurés et dont Allen Weiss, partenaire de ce livre, va extraire des images photographiques qui rappellent un temps révolu. Car l’East Village était le lieu d’immigration et de bohème pauvre, inventive, où tout le monde se rêvait poète, où circulaient encore Allen Ginsberg, William Burroughs, Herbert Huncke, les « beats », et les fantômes bien vivants d’Andy Warhol, de Lou Reed et du Velvet Underground.
Au fil des pages, Chantal Thomas se souvient des lieux (St-Mark’s church, le Chelsea Hotel, les bars, les appartements), elle évoque les fêtes, les dragues, les aventures, dans un flottement des genres qu’elle restitue à merveille, comme portée par la grâce d’une mémoire à même de revivre et faire revivre l’intensité d’une époque ouverte à tout.
Par les temps qui courent, ce livre est une merveilleuse évasion, et le rappel d’une chose : la liberté est possible, elle est même un excellent principe de vie…
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

16 juin 2019

A la recherche du Village perdu

L’auteure des « Adieux à la reine » poursuit avec ce récit la veine autobiographique présente dans « Souvenirs de la marée basse ». La petite fille d’Arcachon est devenue l’étudiante amoureuse de New York, plus particulièrement de l’East Village, ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Chantal Thomas