Cent énigmes de la peinture Nouvelle édition
EAN13
9782754114950
ISBN
978-2-7541-1495-0
Éditeur
Hazan
Date de publication
Collection
Beaux-Arts
Nombre de pages
360
Dimensions
25 x 23 x 3 cm
Poids
1994 g
Langue
français

Cent énigmes de la peinture Nouvelle édition

De

Hazan

Beaux-Arts

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


La contemplation d’un tableau ne se résume pas à une simple expérience visuelle. Depuis des siècles, le langage muet de la peinture est riche en équivoques et attise sans cesse notre curiosité, à la suite de celle des collectionneurs et des historiens de l’art.
 
Ce livre recense et explore cent des plus célèbres de ces énigmes de la peinture : cent cas fameux qui ont rempli des livres entiers d’érudition, la plupart du temps en vain, sans livrer toujours la clef de leur mystère. L’ouvrage nous raconte les péripéties et les rebondissements infinis de ces enquêtes, non sans proposer çà et là quelques pistes susceptibles de percer les secrets de ces œuvres.
Il y a d’abord le mystère de la main à laquelle est due un œuvre.
Il y a aussi le mystère du modèle : quel est le personnage représenté  ?
Puis viennent toutes les incertitudes entretenues par les artistes quant à l’identité du sujet, pour en multiplier le sens, évoquer une vérité profonde ou nous égarer dans l’étrangeté ou la dérision  : par exemple, pour quelle mystérieuse raison Hans Holbein le Jeune a-t-il intégré, au premier plan de son célèbre tableau Les Ambassadeurs, une image déformée d’un crâne au moyen d’une vertigineuse anamorphose  ?
Ces tableaux nous séduisent aussi car nous éprouvons une certaine fascination face au tour de force illusionniste de l’artiste, au mystère lié au phénomène de la représentation. Entrer dans une image revient souvent à perdre de vue notre réalité bien tangible pour pénétrer dans un monde fait de leurres autant que de vérités, à la merci des dispositifs plus ou moins honnêtes et des stratagèmes plus ou moins trompeurs de l’artiste même le mieux intentionné. Qui observe qui dans les Ménines de Vélasquez dont le jeu de regards démultipliés par l’artiste, représenté lui-même en train de peindre sa toile, incluent jusqu’au couple royal invisible, hormis dans le reflet d’un miroir ?
Et aussi, combien y a-t-il de tableaux dans ce tableau ?
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Gérard-Julien Salvy