L'homme photographique
EAN13
9782754109482
ISBN
978-2-7541-0948-2
Éditeur
Hazan
Date de publication
Collection
Bibliothèque Hazan
Nombre de pages
584
Dimensions
21 x 14 x 3 cm
Poids
1010 g
Langue
français

L'homme photographique

De

Hazan

Bibliothèque Hazan

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Ce recueil de textes sur des questions relevant de l’histoire de la photographie, écrits entre 1990 et 2010 vise à mettre à la disposition d’un plus large public des analyses et études qui ont été publiées dans des revues spécialisées ou des catalogues restés confidentiels. Leur regroupement est motivé par la certitude d’une cohérence, d’une ligne générale qui sous-tend ces textes et constitue une théorie générale du « régime photographique » – de la production à la réception des images – qui a construit un imaginaire propre à la photographie, aujourd’hui omniprésent dans la manière d’aborder le monde à travers ses représentations, d’établir des jugements et de partager des croyances.
L’ouvrage est développé en trois temps, qui reprennent chacun un point de vue constitutif de l’imaginaire photographique : le dispositif, l’opérateur, regards et regardeurs. Ce qui détermine en effet la nature d’une photographie, c’est d’abord le dispositif qui l’a engendrée, à la fois en ce qu’il est générique (photographique) et singulier (avec des paramètres physiques particuliers). C’est ensuite l’intervention nécessaire d’un opérateur (le photographe), une mise en œuvre humaine reformulée à chaque prise de vue, s’appuyant sur les capacités du dispositif (ou les ignorant), interagissant avec le sujet photographié et concrétisant des intentions. C'est « le » regardeur, in fine, qui fait de la photographie non pas ce qu’elle est, mais ce qu'elle peut être ou devenir, qui lui donne sens, en connaissance des données initiales - ou non. Et ce regardeur est souvent « multiple» et hétérogène.
Cet ouvrage envisage par conséquent toutes les circonstances photographiques, pour reconnaître ici à « la photographie » sa place de médium de communication dont l’invention a introduit des particularités imaginaires très spécifiques et inédites, constamment révisées au gré de l’évolution des techniques et des modes de diffusion.
S'identifier pour envoyer des commentaires.