L'Éternité reçue
Éditeur
Desclée De Brouwer
Langue
français

L'Éternité reçue

Desclée De Brouwer

Indisponible

Autre version disponible

Ce livre est à la fois sauvage et réfléchi. Sauvage parce qu'il exclut
d'emblée les paix morbides, ces « sagesses de camomille » qui, sous couvert
d'apprivoiser la mort, empoisonnent la vie. Il clame en premier lieu que nous
ne sommes pas faits pour mourir.Mais ce cri oblige à une méditation plus
profonde. Nous devons mourir à notre désir de maîtrise. Chaque fois que notre
vie rencontre un obstacle, nous sommes invités à nous déprendre de nous-mêmes.
Ce consentement à la mort se nomme amour. Mourir à soi-même, c'est tuer ce
qui, dans notre vie, est obsédé par la vie.Ces « petites morts », lues à
partir de la pensée de Simone Weil, indiquent un chemin de dépossession et de
plénitude. À l'heure où nous serons dessaisis de tout, c'est notre propre vie
qui nous sera redonnée. Nous étions à la lisière du paradis, et nous ne le
savions pas ! Il faudra bien l'éternité pour prendre la mesure de cette
étrange nouvelle. _**
**__**Martin Steffens** est professeur de philosophie en khâgne, conférencier
et chroniqueur pour les journaux _ La Croix _et_ La Vie _. Il a publié
plusieurs essais, parmi lesquels :_ Petit traité de la joie. Consentir à la
vie _(2011 ; Prix Humanisme Chrétien, 2013) ;_ La Vie en bleu _(2014) ;_ Rien
que l'amour _(2015 ; Prix des Libraires religieux, 2016) ;_ Rien de ce qui est
inhumain ne m'est étranger. Éloge du combat spirituel _(2016)._
S'identifier pour envoyer des commentaires.