Être communiste en U.R.S.S. sous Staline
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Folio histoire
Langue
français
Langue d'origine
français

Être communiste en U.R.S.S. sous Staline

Gallimard

Folio histoire

Indisponible

Autre version disponible

Le Parti sous Staline : non pas l’appareil et son sommet, mais, pour une fois,
le parti des communistes. On connaît les statistiques des adhérents, mais
pourquoi et comment devient-on communiste ? On connaît les grands thèmes de
l’idéologie stalinienne, mais quelle formation politique et morale recevait le
militant de base ? On connaît les fluctuations de la Ligne générale, mais
quelles étaient, au jour le jour, les tâches des militants ? On connaît la
lutte au sommet entre Staline et Trotski, mais quel écho cette lutte avait-
elle à la base et que représentait le trotskisme pour le militant ordinaire ?
On connaît les grands procès de Moscou, mais comment les militants
organisaient-ils la chasse aux "éléments politiquement douteux" ou
"socialement étrangers" ? Présentés par Nicolas Werth, voici les textes qui
racontent les tâches, les ambitions et les hantises quotidiennes des
militants. Autobiographies, interrogatoires, enquêtes, rapports, directives et
confessions, souvent tirés des inappréciables Archives de Smolensk, disent
l’idéal et la misère de ceux qui avaient rêvé d’inventer l’homme nouveau et de
mériter dans l’effort et dans la peine le digne nom de communiste.
S'identifier pour envoyer des commentaires.