Des jours sans fin
  •  
EAN13
9782072736872
ISBN
978-2-07-273687-2
Éditeur
Joëlle Losfeld
Date de publication
Collection
Littérature étrangère/Joëlle Losfeld
Nombre de pages
272
Dimensions
22 x 22 x 2 cm
Poids
316 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Chassé de son pays d’origine par la Grande Famine, Thomas McNulty, un jeune émigré irlandais, vient tenter sa chance en Amérique. Sa destinée se liera à celle de John Cole, l’ami et amour de sa vie. Dans le récit de Thomas, la violence de l’Histoire se fait profondément ressentir dans le corps humain, livré à la faim, au froid et parfois à une peur abjecte. Tour à tour Thomas et John combattent les Indiens des grandes plaines de l’Ouest, se travestissent en femmes pour des spectacles, et s’engagent du côté de l’Union dans la guerre de Sécession. Malgré la violence de ces fresques se dessine cependant le portrait d’une famille aussi étrange que touchante, composée de ce couple inséparable, de Winona leur fille adoptive sioux bien-aimée et du vieux poète noir McSweny comme grand-père.
Sebastian Barry offre dans ce roman une réflexion sur ce qui vaut la peine d’être vécu dans une existence souvent âpre et quelquefois entrecoupée d’un bonheur qui donne l’impression que le jour sera sans fin.
Sebastian Barry, né à Dublin en 1955, est considéré comme l’un des principaux auteurs irlandais contemporains. Tous ses précédents romans ont été traduits aux Éditions Joëlle Losfeld.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Librairie Comme Un Roman)
5 juillet 2018

La voix du protagoniste d'abord, chaleureuse, entière, candide. Le décor ensuite, ces paysages américains de la seconde moitié du XIXe siècle aussi féroces que sublimes. Le propos enfin, touchant, cruel, tourbillon fou mêlant le génocide amérindien, deux soldats qui s'aiment ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

4 juin 2018

abandon

Une lecture qui promettait d’être intense et intéressante. Mais le narrateur écrit comme il parle. Oui, je sais, c’est fait exprès, c’est un style. Sauf que je ne supporte pas ces phrases sans queue ni tête et qui s’enchaînent sans ...

Lire la suite

4 avril 2018

« Des jours sans fin » nous entraîne dans le difficile vécu de deux orphelins irlandais exilés en Amérique, devenus soldats, et amants, au milieu du 19eme siècle. Sebastien Barry, à travers ses personnages, raconte avec tallent et flegme, un ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Sebastian Barry
Plus d'informations sur Laetitia Devaux