L'ennemi du bien, roman
EAN13
9782246740513
ISBN
978-2-246-74051-3
Éditeur
Grasset
Date de publication
Collection
Littérature Française
Nombre de pages
208
Dimensions
21 x 13 cm
Poids
270 g
Langue
français
Code dewey
843
Indisponible
Considéré comme un parfait salaud pour avoir organisé un meurtre qu’il n’a pas commis, et condamné à mort, le célèbre scénariste Paul Jarvis a réussi à s’échapper de sa prison de Palma de Majorque. Direction : L’Amérique du Sud où le docteur Arturo Puig est supposé lui refaire un visage et une identité. En réalité, Puig fait de lui le cobbaye d’une expérience : il modifie son identité profonde en altérant son ARN (le siège de la mémoire).
« Le jour vint où l’on me jugea suffisamment moi-même pour devenir un autre » : mais qui est-il vraiment devenu ? Pourquoi son sommeil est-il agité de cris, de souvenirs d’incendies et d’émeutes ? A qui appartient l’argent déposé à son nom dans le coffre d’une banque bâloise ? Pourquoi parle-t-il allemand et se souvient-il si bien des ruelles de Riga ? Quel destin pour un homme de bien devenu un salaud malgré lui ? Et quelle rédemption ?
D’Amérique du Sud à Riga en passant par la Suisse endormie, des forêts lettones où l’on massacre aux montagnes helvétiques, Stéphane Denis déploie son imagination et sa fantaisie, empruntant à la science contemporaine et à une documentation très précise sur un épisode méconnu de l’histoire de la deuxième guerre mondiale le prétexte à un roman vif qu’on lit d’un souffle.

Né en 1950 à Saint-Moritz, Stéphane Denis a écrit une vingtaine de romans dont Les Evénements de 67 (prix Roger Nimier) et Sisters (prix Interallié). Il est également l’auteur, sous le nom de Manicamp, de pastiches. La chute de la Maison Giscard, Le Roman de l’Argent, Mitterrand s’en va ont été des best-sellers.
S'identifier pour envoyer des commentaires.