Oiseaux nicheurs à Paris / un atlas urbain
EAN13
9782603016923
ISBN
978-2-603-01692-3
Éditeur
Delachaux et Niestlé
Date de publication
Collection
Oiseaux
Nombre de pages
236
Dimensions
27 x 20 x 2 cm
Poids
1065 g
Code dewey
590

Oiseaux nicheurs à Paris / un atlas urbain

Delachaux et Niestlé

Oiseaux

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Une équipe d’auteurs, tous ornithologues de terrain, a rédigé Oiseaux nicheurs de Paris au terme d’une enquête de terrain ayant mobilisé plusieurs dizaines d’observateurs durant quatre ans. Le résultat est à la hauteur de l’investissement de ces passionnés qui ont sillonné la ville et en ont exploré avec minutie tous les quartiers.Pas moins de 60 espèces nicheuses ont été recensées. Chacune d’elles est présentée en détails, d’une façon accessible même aux non spécialistes, avec une carte d’une grande précision.L’ouvrage propose également un historique du peuplement ornithologique de Paris, un panorama des principaux lieux où l’on peut y pratiquer l’ornithologie avec profit, une liste complète des oiseaux observés à Paris assortie d’une présentation détaillée des oiseaux non nicheurs, ou encore une réflexion sur la présence de tous ces oiseaux en ville et les conditions qui la rendent possible.Les photos, pour la plupart inédites, qui illustrent l’ouvrage ont été choisies parmi les meilleures sur le sujet et on notera qu’une forte proportion d’entre elles ont été réalisées à Paris même, parfois durant la période de l’enquête.Cet atlas urbain est coédité en partenariat avec le CORIF – Centre ornithologique Île-de-France – association créée en 1982 et dont l’objectif est d’observer, reconnaître, étudier et protéger les oiseaux de la région Île-de-France.Frédéric Malher est Professeur agrégé de Sciences Naturelles, vice-président du Centre ornithologique Île-de-France (CORIF). Sur Internet, il anime la liste « Ornithologie urbaine » qu’il a créée, et le blog « Les oiseaux en ville ». C’est dans les parcs parisiens que Guilhem Lesaffre a commencé à se passionner pour l’observation des oiseaux. Il en a gardé un intérêt jamais démenti pour l’ornithologie urbaine à laquelle il a consacré plusieurs des ouvrages dont il est l’auteur. Il est président du CORIF.Maxime Zucca sillonne la France et le monde pour observer, étudier ou baguer les oiseaux. Il a participé à plusieurs projets de recherche au Muséum national d’histoire naturelle, et s’intéresse plus particulièrement aux problématiques concernant la migration et la conservation des oiseaux. Il s’est pris de passion pour l’avifaune parisienne plus récemment, publiant plusieurs synthèses d’observations réalisées dans la capitale afin de redynamiser le réseau d’observateurs parisiens.C’est par le biais de la photographie de nature que Jacques Coatmeur s’est intéressé à l’ornithologie. Entré au CNRS en tant que photographe, il y suivit plus spécialement les études menées sur les oiseaux et finit sa carrière en qualité d’ingénieur en écologie. Il est très impliqué dans des associations de protection de la nature.
S'identifier pour envoyer des commentaires.