LEIBNIZ ET L'INVENTION DES PHENOMENES
EAN13
9782130567097
ISBN
978-2-13-056709-7
Éditeur
Presses universitaires de France
Date de publication
Collection
Philosophie d'aujourd'hui
Dimensions
21 x 13 x 1 cm
Poids
356 g
Langue
français
Code dewey
193
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


L’« invention des phénomènes » chez Leibniz consiste dans l’institution des apparences comme objets de science : les sciences mathématiques et physiques, loin de traiter seulement de réalités basiques et substantielles, comme le voulaient les prédécesseurs du philosophe, peuvent avoir à traiter de simples « phénomènes ». Ce changement profond de perspective tient à des motivations venues de domaines différents de la philosophie : métaphysique, physique, logique. Le livre présente le rapport entre les apparences et les réalités plus basiques, et remonte ensuite aux phénomènes dans leur diversité, par exemple les couleurs.
Né en 1954, Daniel Schulthess est professeur d’histoire de la philosophie à l’Université de Neuchâtel. Ses publications portent sur la philosophie moderne aux XVIIe et XVIIIe siècles, la philosophie contemporaine et la philosophie ancienne.
S'identifier pour envoyer des commentaires.