Edward Said, le roman de sa pensée
EAN13
9782358721585
ISBN
978-2-35872-158-5
Éditeur
La Fabrique
Date de publication
Collection
LA FABRIQUE
Nombre de pages
250
Dimensions
20 x 13 x 2 cm
Poids
285 g

Edward Said, le roman de sa pensée

De

La Fabrique

La Fabrique

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Ce livre traite de la pensée d’Edward Said à travers son imaginaire et sa vie. Emergent au fil des pages les motifs subjectifs de ses choix intellectuels, leur part de cohérence, d’ambivalence, de mixité revendiquée. On y voit comment Said a organisé la rencontre de l’oral et de l’écrit, du classicisme et de l’excentricité, de l’histoire et de l’actualité, de l’effort et du plaisir, comment il a inventé un style. A l’opposé du savoir cloisonné des “experts”, il a construit et imposé le sien en tissant les liens qui défendent les différences et les droits au sein d’une vision universelle. D’où L’Orientalisme, foncièrement critique de la domination d’une culture sur une autre et sans indulgence pour l’enfermement et le repli en guise de riposte. Son obsession de la répétition, du retour et de la récapitulation, raconte simultanément son angoisse de l’effondrement et son extrême capacité à la dompter. À partir et au-delà de la Palestine, dans ce voyage au pays plus ou moins conscient de Said, Dominique Eddé partage aussi avec nous, une part de l’intimité qui fut la leur. Du XVIIIème au XXe siècle, de Vico à Mozart, Beethoven, Foucault, Adorno, Camus ou Orwell, le voyage met en valeur les signaux de reconnaissance qui attachent Said aux auteurs omniprésents dans son œuvre. Conrad, en tête. Avec des portraits inédits d’E.M Cioran, de l’amitié de Said et de Barenboim et un va-et-vient continu d’Edward à Said – les deux pôles de son identité – qui rend compte du mouvement politique et musical de sa pensée.





« Dominique Eddé, avec son immense talent de romancière (mais aussi d’essayiste) a fait de ce personnage tellement séduisant et romanesque, le héros d’un roman qu’il aurait pu écrire, et où le récit, la plongée dans les inconscients, le disputent à l’analyse littéraire et aux prises de position politiques. » En attendant Nadeau, décembre 2017

« Dominique Eddé revient sur les combats d’un orateur charismatique, héritier d’une sorte d’universel, passionné de littérature, de philologie et de musique. » Entretien de Catherine Calvet et Sonya Faure à Dominique Eddé pour Libération , décembre 2017

« La pensée politique de celui qui fut professeur de littérature comparée à Columbia est mise en relation avec sa passion pour la musique et son intimité avec les écrivains (…). C’est cet étoilement de l’engagement qui fait le vif interêt de ce portrait » Le Monde Diplomatique, mars 2018
S'identifier pour envoyer des commentaires.