Le collectionneur de sirènes
EAN13
9782366721232
ISBN
978-2-36672-123-2
Éditeur
Plume de carotte
Date de publication
Collection
INTRIG MUSEUM
Nombre de pages
80
Dimensions
18 x 11 x 0 cm
Poids
73 g

Le collectionneur de sirènes

Plume de carotte

Intrig Museum

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Cette collection de petits romans illustrés portant sur les musées des sciences et les lieux de savoirs naturalistes est destinée à de jeunes lecteurs (8/11 ans). Elle vise à leur donner le goût de la lecture à partir d’aventures qui leur présentent le monde des musées vu par les coulisses, et mettant en scène l’importance des missions et des collections de ces établissements.


Le Collectionneur de sirènes s’appuie sur certaines légendes fortement liées aux récits des navigateurs, tel le mythe des géants de Patagonie ou celui des sirènes.
 
De nombreux récits de sirènes ont en effet été diffusés par des navigateurs, parmi lesquels Christophe Colomb, qui en aurait aperçu trois près des côtés de Saint-Domingue en 1493. On pense aujourd’hui qu’il s’agissait probablement de mammifères marins alors inconnus, tels les lamantins et les dugongs, de gros mammifères marins souvent surnommés les « vaches marines » que l’on trouve dans des eaux peu profondes. Les deux espèces appartiennent à l’ordre des siréniens. La légende des sirènes a également été nourrie par les nombreuses chimères que des marins, tels ceux du port d’Anvers, ont fabriquées, appelées Jenny Haniver, ou d’autres pastiches de sirènes, exposés dans les foires et les musées au cours des siècles, en Europe comme en Asie ou en Amérique. Les montages, très populaires au XIXe siècle, étaient généralement faits à partir de bustes d’orang-outan ou de guenon auxquels étaient associées des queues de gros poissons.
 
L’histoire retrace également certains voyages naturalistes, tel celui du Capitaine Cook et  de Jules Dumont d’Urville. C’est lors de la deuxième expédition de Jules Dumont d’Urville que Gaston de Roquemaurel embarque à bord de l’Astrolabe comme second, chargé de rédiger le journal de bord. Parmi les îles du Pacifique où l’expédition de Dumont d’Urville fera étape, l’on compte les Îles Marquises, Tahiti, les Îles Samoa et Fidji, Vanikoro, ainsi que les Îles Salomon et Carolines.
S'identifier pour envoyer des commentaires.