EAN13
9782354281168
ISBN
978-2-35428-116-8
Éditeur
Créaphis
Date de publication
Collection
FOTO-CINE
Nombre de pages
104

Thessalonique

Créaphis

Foto-Cine

À paraître
Ce livre original comble une lacune dans la connaissance de la Grèce d’aujourd’hui et de la ville de Thessalonique, pourtant la deuxième de Grèce après Athènes, avec un million d’habitants. Premier port du pays, situé sur la mer Égée, en Macédoine centrale au cœur des Balkans, Thessalonique joue un rôle majeur dans la politique, l’industrie, la finance et le commerce helléniques. Cette métropole, pourtant ville d’art et d’histoire, est délaissée par les touristes et évoque peu de choses en Occident aujourd’hui. 
Le livre fait le portrait contemporain de cette ville à partir du constat photographique de Jean-Christophe Ballot, architecte et photographe, de l’analyse urbaine du géographe Régis Darques et d’un texte littéraire de l’écrivain grec Thomas Korovinis, né à Thessalonique et « amoureux de sa ville ».
Thessalonique est une cité cosmopolite : à la veille de son annexion au royaume de Grèce en 1912, elle est « turque par son pouvoir politique, grecque par son origine historique, juive par sa population ». Marquées par des intenses flux migratoires, les années 1910 et 1920 ont finalement débouché sur l’hellénisation intégrale de la société.
Régis Darques cerne les grandes étapes de transition de la ville ottomane vers la cité néo-hellénique, visibles dans les strates du paysage urbain actuel, révélées dans les images de J.-C. Ballot : « Lorsque les petites maisons juives et musulmanes du début du siècle ont été entièrement rasées et remplacées par des immeubles d’une dizaine d’étages habités par plusieurs centaines de Grecs, la rupture est brutale, la révolution foncière et démographique intégrale ».
Le texte littéraire de Thomas Korovinis met en scène un personnage « habité » par les strates du passé – souvent tragique – et met en lumière le rôle de la mémoire pour lire et vivre un paysage urbain.
S'identifier pour envoyer des commentaires.