Rendre le peuple heureux, Rapports et décrets de ventôse. Institutions républicaines.
Éditeur
La fabrique éditions
Date de publication
Langue
français

Rendre le peuple heureux

Rapports et décrets de ventôse. Institutions républicaines.

La fabrique éditions

Indisponible

Autre version disponible

Dans ce petit livre, on trouve les deux aspects essentiels de la pensée de Saint- Just. Dans les décrets de ventôse, il propose de distribuer les biens des riches contre-révolutionnaires aux révolutionnaires pauvres, pour libérer le peuple de sa dépendance matérielle envers ses ennemis. Les Institutions républicaines, qui ne furent pas publiées du vivant de Saint-Just, prévoient une transformation de tous les domaines de l'existence, de l'éducation des enfants à la propriété foncière, de la façon de se nourrir à la liste des fêtes civiques. Chemin faisant surgissent les formules qui ont fait la gloire de Saint-Just : « Vous avez voulu une République ; si vous ne vouliez point en même temps ce qui la constitue, elle ensevelirait le peuple sous ses débris » – et plus loin : « Les malheureux sont les puissances de la terre; ils ont le droit de parler en maîtres aux gouvernements qui les négligent. » Admirables paroles, qui prennent aujourd'hui une actualité renouvelée.
S'identifier pour envoyer des commentaires.