1Q84 - Livre 3, Octobre-Décembre
EAN13
9782714453334
Éditeur
Belfond
Date de publication
Collection
Domaine Étranger - Littérature
Langue
français
Langue d'origine
japonais

1Q84 - Livre 3

Octobre-Décembre

Belfond

Domaine Étranger - Littérature

Indisponible
À PROPOS DES TOMES 1 ET 2 :

" Comme souvent chez Murakami, on a l'impression qu'on pourrait en lire un
quatrième, un cinquième [tome], que la lecture, cette promenade dans un jardin
aux sentiers qui bifurquent pourrait et devrait ne pas finir – accueillant
d'autres situations, d'autres personnages, d'autres livres, d'autres airs de
musique. Dans un cadre toujours très construit, Murakami musarde et imagine
sans fin, comme un herboriste remplit son herbier avec tout ce qu'il ramasse
en chemin. "
Philippe Lançon, Libération

" Un roman hypnotique où se mêlent le possible et l'impossible, où rôdent
toutes les inquiétudes de notre temps, où le merveilleux libère le réel de ses
entraves, "parce qu'il n'y a aucune logique dans ce monde'. Et où Murakami,
l'ange du bizarre, renoue avec sa virtuosité. "
André Clavel, L'Express


" Haruki Murakami crée des univers dont on est aussitôt prisonnier... Le
charme opère : on est absorbé par cette lecture qui tient du manga et de
l'uchronie, mais aussi et surtout par une atmosphère qui n'appartient qu'à
Murakami. "
Amélie Nothomb, Le Monde des Livres



" Par son ironie détachée, jamais malveillante, ses digressions imagées et ses
métaphores, reflet de cette oscillation entre réalité et fiction qui
caractérise son écriture, il esquisse le malaise de la société contemporaine
sous une quiétude de surface... 1Q84 est l'aboutissement littéraire du travail
sur lui-même auquel l'ont conduit deux événements qui se sont produits à
quelques mois de distance en 1995 : le séisme de Kobe et l'attentat au gaz
sarin du métro de Tokyo. "
Philippe Pons, Le Monde Magazine


" Auteur transgénérationnel et transnational, Haruki Murakami colle à son
époque, oscillant entre réalisme et fantastique, il excelle, au fil
d'allégories et de pastiches, à fondre le familier et l'étrange, à nourrir les
hasards de destinées, à esquisser l'indéfinissable malaise d'êtres en attente
de quelque chose, sans savoir au juste quoi. "
Philippe Pons, Le Monde
S'identifier pour envoyer des commentaires.