Rentrée littéraire 2019

Rentrée littéraire 2019

Nous avons lu, aimé, adoré, été bouleversés, dérangés, titillés. Nous avons vécu mille émotions, éprouvés mille sentiments face aux romans de cette rentrée littéraire. Maintenant à votre tour !

Le Coeur battant du monde
21,90

Voici un récit à la Dickens ou Dumas avec de vrais personnages romanesques. Ici, l’auteur allie fiction et réalité historique dans le Londres des années 1860. On retrouve tour à tour Marx, Engels, Freddy, Charlotte et tous les autres…
Un roman palpitant pour une histoire brillamment menée… à lire d’urgence !


Sœur

L'Observatoire

19,00

Immersion dans la tête d'une adolescente de la province française, paumée, triste, une ado quoi. Sauf qu'elle va se radicaliser, et copieusement. Pourquoi ? Pas par religion, et c'est là que ce roman prend toute sa dimension. C'est clinique, précis. Abel Quentin prend tout son temps pour nous confronter à cette jeunesse banale qui prend la pire des décisions. Et à ces adultes impuissants. Une bonne claque.


Qui suis-je pour juger l'autre ?

Portelli, Serge

Les Éditions du Sonneur

12,50

Le nouveau bijou de la belle collection "Ce que la vie signifie pour moi" aux éditions du Sonneur. De courts chapitres, des événements marquants de la vie d'un juge profondément engagé. Un concentré d'humanité qui nous donne une magnifique lecture du rôle de juge, certes, mais aussi celui d'un citoyen.


LE CORPS D'APRES

Noar Virginie

Bourin

19,00

Il faut aller jusqu’au bout ! Les 50 dernières pages disent tout, racontent tout, font tout accepter ! Un roman d’une violence inouïe, de celle qui s’écrit, se vit au travers des hommes, des femmes, des mots. Sous la plume de l’auteur, la vie n’a pas la même dimension. De très beaux passages et un hymne à la maternité qui rend tout possible. Attention, âmes sensibles s’abstenir !


Bleuets
14,50

Maggie Nelson a le blues, mais un blues stratosphérique. Et elle en fait un écrit complètement dingue autour de son amour du bleu. Poésie, aphorismes, peut importe. Cet écrit est brillant, souvent drôle car le blues ne dissout pas l'humour, bien au
contraire. Entre réflexions, observations, études, mais quelle richesse ! Je l'ai lu d'une traite, mais j'y retournerai picorer des morceaux avec un bonheur non dissimulé.