Les librairies Initiales rendent hommage à Marie-Hélène Lafon

"Trente mille caractères à peine, petits caractères, si parfaitement ajustés, façonnés.
Si peu de mots en somme, pour que Marie-Hélène Lafon nous invite à entrer dans son univers, à pousser la porte de son atelier."
Jean-Marc Brunier, libraire au Cadran lunaire (Mâcon)

Sur la photo, roman

roman

Buchet-Chastel

13,00

Flaubert

Lafon, Marie-Hélène

Buchet-Chastel

14,00

Dans la vie d’un lecteur, certains auteurs occupent une place à part - lectures inaugurales, compagnons
de tous les jours, sources auxquelles on revient.
La collection « Les auteurs de ma vie » invite de grands écrivains d’aujourd’hui à partager leur
admiration pour un classique. Elle reprend le principe des « Pages immortelles », publiées dans les
années trente et quarante chez Corrêa/Buchet Chastel : chaque volume se compose ainsi d’une
présentation de l’auteur choisi ainsi que d’une anthologie personnelle.
Ces rencontres extraordinaires, ici partagées, sont pour le lecteur de belles occasions de relectures ou
de découvertes.


Le soir du chien, roman
6,00

Dans un petit village du Cantal, Laurent, la trentaine, vit encore chez sa mère. Il rencontre Marlène, qui vient de Normandie, et dont il tombe amoureux. Ensemble, ils s'installent en haut du village, dans une maison isolée, pour des mois de bonheur lumineux. Mais bientôt leur amour se heurte au conformisme des villageois d'en bas. Un soir, leur chien se fait renverser par une voiture, Marlène rencontre le vétérinaire, et tout est changé... Dans ce premier roman à l'écriture concise, Marie-Hélène Lafon multiplie les points de vue et confronte les voix de ses personnages pour mieux faire affleurer leur part d'intimité.


Joseph
13,00

Joseph est un doux. Joseph n 'est pas triste, du tout. Joseph existe par son corps, par ses gestes, par son regard ; il est témoin, il est un regardeur, et peut-être un voyeur de la vie des autres, surtout après la boisson, après les cures. Il reste au bord, il s'abstient, il pense des choses à l'abri de sa peau, tranquille, on ne le débusquera pas.


Les Pays

Marie

Buchet-Chastel

15,00

Claire, fille de paysans du Cantal, est née dans un monde qui disparaît. Son père le dit et le répète depuis son enfance ils sont les derniers. Très tôt, elle comprend que le salut viendra des études et des livres. Elle s'engage donc dans ce travail avec énergie et acharnement. Elle doit être la meilleure. Grâce à la bourse obtenue, elle monte à Paris, étudie en Sorbonne et découvre un univers inconnu.
Elle n'oubliera rien du pays premier, et apprendra la ville où elle fera sa vie. Les Pays raconte ces années de passage.