Conseils de lecture

Le musée du Dr Moses, histoires de mystère et de suspense

histoires de mystère et de suspense

Points

7,20
par (Librairie La Galerne)
13 juin 2013

Dix nouvelles ciselées, très proches du fantastique et du suspense. L'ombre de Edgar Alan Poe plane sur ces récits où bien souvent la peinture d'une middle class américaine, bien sous toutes les coutures, cache un rapport inquiétant avec la réalité. Le tour de force du mélange d'une critique de la société, de ses malaises et d'une ambiance noire pour nous faire peur est délicieusement troublant.


Les harmoniques, (Beau Danube Blues)

(Beau Danube Blues)

Folio

par (Librairie La Galerne)
13 juin 2013

Mister est pianiste dans un club de jazz parisien. Lorsqu'il apprend que Véra, son amour platonique, est morte brûlée vive, il décide d'enquêter. Avec son meilleur ami, ancien chauffeur de taxi, ils vont être obligés de plonger dans les douloureux souvenirs de la guerre qui a ravagée l'ex-Yougoslavie dans les années 1990. Une partition comme un morceau de jazz beau, poétique et désabusé.


The City and The City
8,30
par (Librairie La Galerne)
13 juin 2013

Idée vertigineuse, enquête passionnante !

A Besz, ville ressemblant à celles de l'Europe de l'Est, l'inspecteur Borlu est confronté au meurtre d'une étudiante en archéologie. Là ou l'enquête se complique, c'est qu'une autre ville, Iu Quoma, est imbriquée dans Besz. Ces deux villes cohabitent avec deux états différents. La trame définie les frontières de l'une et de l'autre.
Une idée vertigineuse, une enquête passionnante aux accents kafkaïen. Mieville est un écrivain urbain définitivement culte.


Green River
7,90
par (Librairie La Galerne)
13 juin 2013

Ray Klein, ancien médecin condamné pour un viol qu'il n'a pas commis, purge sa peine au pénitencier de haute sécurité "green river". Le jour où il est libéré, une émeute éclate. Ray va devoir plonger dans ce chaos infernal et dans cette poudrière savamment entretenue par le directeur psychotique de l'établissement.
Un roman violent, dur, mais jamais gratuit. Pourtant Willocks trouve le moyen de provoquer de l'empathie envers les personnages. Chapeau !


La maison

Rue Du Depart

10,00
par (Librairie La Galerne)
13 juin 2013

A savourer !

Des souvenirs d'enfance qui paraissent anodins, puis, sans prévenir, la machine se met en marche, efficace, implacable ! La détermination du personnage est telle, qu'elle nous explose au visage au fil des pages, pour nous surprendre jusqu'à la fin.
L'intrigue de ce roman noir est menée d'une main de maître, l'angoisse permanente, les émotions omniprésentes. A savourer !