Conseils de lecture

Le dernier gardien d'Ellis Island

Les Éditions Noir sur Blanc

14,00
par (Le Bateau Livre)
4 septembre 2014

Coup de coeur littérature française

New York, 1954. Le centre d’Ellis Island s’apprête à fermer ses portes définitvement. Mû par une certaine urgence de poser ses mots avant que tout ne soit qu’oubli, le directeur va coucher sur papiers les souvenirs qui le hantent. Des souvenirs d’une vie qui ont ébranlé cet homme, s’insinuant en lui comme les courants d’air sur l’île.


Les mots qu'on ne me dit pas
16,50
par (Le Bateau Livre)
4 septembre 2014

Coup de coeur littérature française

Véronique Poulain nous ouvre les portes d'un quotidien pas comme les autres : celui d'une petite fille dont les parents sont sourds-muets.
Des facéties de gamin profitant de la surdité de leurs parents aux coups de sang face à ces "muets" qu'elle trouve trop bruyants, de la tendresse à la colère, de la honte à la fierté, elle nous décrit avec la plus grande franchise sa jeunesse.
Avec humour, beaucoup d'amour, et inversement !


Quiconque exerce ce métier stupide mérite tout ce qui lui arrive
19,00
par (Librairie L'Armitière)
4 septembre 2014

Une histoire de cinéma

Sexe, drogue et celluloïde !

Jean-Pierre Rassam, le producteur des meilleurs films de Marco Ferreri ("La Grande Bouffe"), de Maurice Pialat ("Nous ne vieillirons pas ensemble") et de Jean Yanne, brulait la chandelle par les deux bouts. Ce roman raconte sa vie flamboyante, ses amitiés, ses détestations, sa déchéance aussi.

En contrepoint, le récit des principaux faits d'armes de son (trop) sympathique beau-frère, Claude Berri, souligne encore le fait que Jean-Pierre Rassam avait quelque chose de plus que les autres producteurs de cinéma : du génie, tout simplement !


A l'orée de la nuit
20,90
par (Librairie L'Armitière)
4 septembre 2014

Peur nocturne

Dans les années 1960, aux Etats-Unis, une femme est assassinée sous les yeux de ses enfants. Le coupable est jugé puis emprisonné avant d'être très vite relâché...

A la lecture de ce roman noir, j'ai pensé à « La nuit du chasseur », grand film de Charles Laughton, à son atmosphère. Charles Frazier nous livre là une histoire très prenante, intrigante, effrayante, sans être glauque, qui allie plusieurs genres : le western, le roman d'amour, le policier...  et laisse la part belle aux personnages et à la nature, actrice omniprésente par les couleurs de ses saisons, ses odeurs.

Incontestablement un de mes plus grands coups de cœur de cette rentrée littéraire !


La décision
18,50
par (Librairie L'Armitière)
4 septembre 2014

La lettre de sa vie

J'ai bien aimé ce livre. C'est un premier roman écrit par une Allemande.

L'histoire: Sur les conseils de sa femme et de ses enfants, Thomas Mann s'apprête à faire publier dans la presse une lettre dans laquelle il dénonce la folie des allemands et du gouvernement nazi. Il sait que cette lettre va déterminer sa vie et celles de ses proches qui sont restés au pays. Il sait aussi que s'il continue d'écrire, il ne sera plus jamais lu par ses compatriotes.

Tout se passe sur trois jours mais il y a beaucoup de retours en arrière. On assiste à la folie d'un peuple, la montée du nazisme... Un roman sur l'écriture, l'exil et le rôle des intellectuels dans la société. C'est à lire !