Conseils de lecture

Le Ruban

Philippe Picquier

par (Librairie L'Armitière)
9 septembre 2014

Oiseau d'amour

C'est l'histoire de Hirabi qui, avec sa grand-mère Sumire, aime observer les différents oiseaux. Un jour, elle trouve un oeuf qui était tombé du nid. Sa grand-mère décide de glisser l'oeuf dans son chignon pour le couver elle-même. Lorsque l'oeuf a éclôt, elle offre l'oiseau à sa petite-fille. Elle lui donne un nom, "Ruban", une manière de symboliser le lien qui les unit toutes les deux...

C'est le deuxième roman d'une toute jeune Japonaise. J'avais déjà adoré "Le restaurant de l'amour retrouvé" et je ne suis pas déçue par celui-ci car on y retrouve la magie et la délicatesse de son auteur. Mon gros coup de coeur de la rentrée.


Le triangle d'hiver
14,00
par (Librairie L'Armitière)
9 septembre 2014

La fille du bord de mer

J'avais lu (et adoré) le précédent roman de cette auteure. Là encore, c'est une histoire un peu dérangeante. L'errance énigmatique d'une jeune femme, belle et séduisante. Sans travail, criblée de dettes, elle quitte Le Havre sur un coup de tête avec l'argent dérobé dans le porte-feuille d'un amant d'un soir. Direction Saint-Nazaire. Des bras d'un homme à ceux d'un autre, sa course la mène de port en port et la voici bientôt à Marseille. Elle s'invente un nom, prétend qu'elle est écrivaine, ment et triche sans que jamais on ne comprenne vraiment pourquoi. Intrigant mais très agréable à lire, j'ai beaucoup aimé ! 


Le roi disait que j'étais diable, roman
19,00
par (Librairie L'Armitière)
9 septembre 2014

Son bon plaisir

Comme toujours, quand Clara Dupont-Monod sort un roman, je le lis avec curiosité. J’aime beaucoup sa manière d’écrire et c’est toujours avec le plus grand plaisir que je découvre les personnages qu’elle a choisis de dépeindre. Cette fois si, c’est sur Aliénor d’Aquitaine et son époux, le Roi Louis VII, qu’elle s’est penchée. Aliénor est une femme de caractère, qui sait ce qu’elle veut, elle aime le pouvoir, la guerre et souhaite que le Roi se comporte comme tel. Louis VII, quant à lui, préfère Dieu, la prière et se laisse bien souvent dicter sa conduite par son conseiller, un prêtre. Il aime profondément sa femme, l’admire, elle l’amuse parfois, mais elle finit par le pousser à faire des choses qui vont à l’encontre de ses propres convictions. Tout chez ces deux-là s’oppose et c’est de façon certaine le pays qui en fait les frais.


Hérétiques

Leonardo Padura

Anne-Marie Métailié

23,00
par (47° Nord)
8 septembre 2014

Vous allez adorer!

1944, un bateau part de Hambourg avec à son bord 350 juifs direction La Havanne.
Batista veut bien les accueillir mais avec une contrepartie financière que personne n'a bien évidemment... sauf une famille qui possède un Rembrandt original qui disparaîtra à ce moment-là.
Le petit-fils, de nos jours, se rend à La Havanne. Le Rembrandt en question réapparaît lors d'une vente à Londres. Il embauche son ami Mario Condé pour faire la lumière sur la disparation de ce tableau.
Une histoire passionnante qui nous emmène aussi au temps de Rembrandt où un enfant juif veut absolument rentrer dans l'école des apprentis de Rembrandt, alors que sa religion le lui interdit formellement.

Un coup de cœur « INITIALES »


Le triangle d'hiver
14,00
par (47° Nord)
8 septembre 2014

Vous allez en redemander!

"Mademoiselle" ne veut pas travailler. Elle décide de devenir romancière car "les romancières ignorent les réveils à l'aube pour emprunter d'épouvantables transports en commun". Elle adopte le nom de Bérénice Beaurivage, se rend à Saint-Nazaire et rencontre l'Inspecteur dont elle tombe amoureuse et va vivre à ses crochets. Mais la journaliste Blandine Lenoir est là pour la démasquer. Triangle amoureux, triangle de ports (Le Havre, Saint Nazaire, Marseille), portrait magnifique d'une femme égarée. Un grand roman!