Conseils de lecture

Je vis sous l'œil du chien suivi de L'Homme de longue peine
13,50
par (Librairie L'Armitière)
22 février 2013

Libre

C'est du théâtre. Des monologues. Difficile d'en parler puisqu'il parle au sensible et fait ressurgir des sensations oubliées depuis l'enfance. Sentiment de toute-puissance, dans la première pièce, un professeur de philosophie a trouvé un revolver et se sent étrangement puissant et capable de tuer... Une recherche fouillée sur la liberté individuelle. Un texte pas très facile mais j'ai beaucoup aimé !


Indigo
19,90
par (Librairie L'Armitière)
22 février 2013

Voyage voyages

Un roman sur l'Inde, sa culture mais aussi le terrorisme... Attention, ce n'est pas une Inde de carte postale qu'elle dépeint même si il y a de belles pages pour dire la beauté du ciel et des paysages, des villages et des habitants. C'est aussi un voyage introspectif, une méditation que ce livre. En chemin, les personnages vont se retrouver, se souvenir... et même de choses qu'ils auraient préféré définitivement oublier. Enfin, c'est aussi (et surtout?) un beau roman sur l'amitié.


Adèle et moi, roman
22,00
par (Librairie L'Armitière)
21 février 2013

Portraits de femmes

Un très beau roman qui se passe au bord de la mer, quelque part dans le Cotentin. C'est une écriture très classique, très belle... enfin bref, j'adore Julie Wolkenstein, j'adhère complètement à son univers. J'avais lu le précédent et ne suis pas déçue par celui-ci.


Némésis 
19,50
par (Librairie L'Armitière)
21 février 2013

Le retour.

J'avais une petite appréhension à cause du précédent "Le rabaissement" que j'avais trouvé vraiment trop noir... et là, ça a été une divine surprise: j'ai retrouvé le Phillip Roth que j'aime, le Phillip Roth de "Indignation"! C'est un roman d'une extrême sensibilité, un roman sur la jeunesse mais sur une jeunesse fauchée à vingt ans. C'est aussi un roman sur une époque, celle des États-Unis à la sortie de la seconde guerre mondiale. On retrouve le Phillip Roth qui arrive à nous faire partager ses sentiments avec une extrême force. Voilà. Voilà, le Phillip Roth que j'aime!


N'aie pas peur si je t'enlace
19,00
par (Librairie L'Armitière)
21 février 2013

Sur la route

C'est un livre qui parle du handicap et, plus encore, de la perception qu'ont les autres (et surtout les américains) du handicap. C'est la chronique d'un voyage, celui d'un père et de son fils autiste, deux Italiens sur la route 66. L'auteur, qui a interviewé le père, retranscrit ici son témoignage. Ils rencontrent beaucoup de gens sur leur route. On sait les Italiens très tactiles. On pourrait penser que les américains le sont moins et pourtant leur réaction est, de façon assez surprenante et une fois la surprise passée, plutôt bonne.
Presque un livre d'aventures, un (vraiment) très bon roman !