Conseils de lecture

D'acier
7,60
par (47° Nord)
9 mai 2015

Vous allez en redemander!

Silvia Avallone décrit Piaombino, cité industrielle de Toscane, son monde d'hommes qui n'ont comme avenir que de travailler dans une usine d'acier qui fait vivre la ville. Parmi eux, deux petits rayons de soleil virevoltent et les aguichent, Anna et Francesca, 14 ans, amies depuis toujours. Mais quand Anna rencontre Mattia, un ami de son frère et tombe amoureuse, leur amitié va en pâtir et Francesca va se sentir abandonnée. Magnifique roman sur l'espoir, la vie et sa dureté dans un monde d'acier.


Le maître, roman
19,00
par (47° Nord)
9 mai 2015

Vous allez déguster!

Après avoir dressé un portrait de Nicolas Sarkozy, Patrick Rambaud raconte l'histoire de Tchouang-tseu. Au Vème siècle en Chine, fils du surintendant de l'empereur en charge des présents et des cadeaux, Tchouang-tseu refusera tout rite et toute servitude, suivant sa philosophie, le tao, refusant de suivre les autres, les lois et les conventions. Avec un talent de conteur, l'auteur relate les péripéties de ce « Maître » en décrivant la Chine ancestrale, ses royaumes et ses courants philosophiques.

Le Maître, Patrick Rambaud, Grasset


Ana ana, Super héros en herbe

Super héros en herbe

Alexis Dormal, Dominique Roques

Dargaud

7,95
par (Le Bateau Livre)
9 mai 2015

Coup de coeur BD

Ana Ana rêve d'être une super-héroïne. Oui, mais encore faut-il avoir des super-pouvoirs pour cela... Sa bande de super-doudous va tout mettre en oeuvre pour l'y aider ! Une nouvelle aventure super-chouette !


Jean Zay / le ministre assassiné : 1904-1944
par (Librairie La Galerne)
7 mai 2015

Cette biographie illustrée publiée à l’occasion de l’entrée au Panthéon de Jean Zay, se présente comme l’esquisse du portrait intellectuel et politique de cette figure essentielle de l’histoire du Front populaire. En mettant l’accent sur le caractère indissociable de ses formations intellectuelles et de son action politique ministérielle, les auteurs proposent ici, sinon une hagiographie utile, du moins un travail initiatique intéressant et accessible, qui met en lumière la modernité et la probité d’un homme qui a indéniablement représenté un point critique et tragique de l’histoire politique française.


La fête du siècle
8,40
par (Le Merle Moqueur)
6 mai 2015

Jubilatoire !

La Fête du siècle m'a tenue en haleine de bout en bout, quel pied ! "Un jeu de massacre jubilatoire et renversant (...) adjoint aux vertus de la farce sociale macabre", pour Emily Barnett des Inrocks. On est d'accord. Il y a du John Irving chez cet homme, du Jonathan Coe aussi; on a parfois l'impression de se retrouver en plein Jurassic Park, et on finit le roman avec une furieuse envie de retourner explorer la villa Ada dans la ville éternelle. Au récit des aventures des gros losers d'une secte satanique de bas étage ou du héros écrivain, pathétique à force d'imposture, on ne peut que rire. Ne vous abstenez pas de la lecture de ce roman si grand-guignolesque.
Alexia - Le Merle Moqueur