Prix Mémorable : les titres retenus pour le premier tour

Depuis sa création en 2008, le prix Mémorable des libraires Initiales récompense l’ouvrage d’un auteur oublié, laissé au fond d’une bibliothèque à mariner en attendant qu’une bonne âme vienne l’en retirer. Ou bien un texte  qui n’attendait qu’à être retranscrit en langue française. Avec cette distinction, nous rendons ainsi hommage aux livres, autrices, auteurs qui auraient pu sombrer dans l’oubli, aux talentueuses maisons d’édition qui leur redonnent vie, aux traductrices et traducteurs chevronné-e-s.

Nous avons le plaisir dévoiler la liste des quinze titres que nous avons retenus pour concourir au prix Mémorable, cru 2019, pour les titres parus entre août 2018 et septembre 2019.

  • 82 rêves pendant la guerre 1939-1945, d’Emil Szittya, Allary éditions, février 2019
  • Bulles de savon de Kurt Tucholsky, traduit de l'allemand par Elisabeth Willenz, La dernière goutte, novembre 2018
  • Ce que cela coûte de Wilfred Charles Heinz, traduit de l’anglais (États-Unis) par Emmanuelle et Philippe Aronson, Monsieur Toussaint Louverture, février 2019
  • Écotopia d’Ernest Callenbach, traduit de l’anglais (États-Unis), par Brice Matthieussent, Rue de l’échiquier, octobre 2018
  • Et frappe le père à mort deJohn Wain, traduit de l’anglais par Paul Dunand,éditions du Typhon, mai 2019
  • La bouche pleine de terre de Branimir Scepanovic, Traduit du serbe par Jean Descat, éditions Tusitala, janvier 2019
  • La Massaia, naissance et morte de la fée du foyer de Paola Masino, traduit de l’italien par Raiola, La Martinière, août 2018
  • La zone, souvenirs d’un gardien de camp de Sergueï Dovlatov, traduit du russe par Christine Zeytounian-Beloüs, La Baconnière, mai 2019
  • Le nuage et la valse de Ferdinand Peroutka traduit du tchèque par Hélène Belletto-Sussel, éditions La Contre allée, avril 2019
  • Madame 60 bis de Henriette Valet, L’Arbre vengeur, janvier 2019
  • Mauvais joueurs de Joan Didion, traduit de l'anglais (États-Unis) par Jean Rosenthal, Grasset, octobre 2018
  • Que le diable m’emporte de Mary Mclane, traduit de l’anglais (États-Unis) par Hélène Frappat, éditions du Sous-sol, octobre 2018
  • Un autre tambour de William Melvin KelleyTraduit de l'anglais (États-Unis) par Lisa Rosenbaum,  Delcourt, septembre 2019
  • Un été à Rockaway de Jill Eisenstadt, traduit de l’anglais (États-Unis) par Hélène Cohen, Rivages, avril 2019.
  • Une saison à Hydra d’Elizabeth de Jane Howard, traduit de l’anglais par Cécile Arnaud, Quai Voltaire, mars 2019.

Le premier tour est désormais ouvert.
Chaque librairie, membre d’initiales, se prononcera sur ces trois titres préférés parmi cette liste de quinze livres. A la fin du mois d’octobre, nous ferons connaître quels sont les finalistes retenus pour le second tour. Le lauréat sera dévoilé en janvier 2020.

Le prochain prix Mémorable succèdera à La peau dure de Raymond Guérin prix Mémorable 2018(Finitude), Comment j’ai rencontré les poissons d’Ota Pavel (éditions Do), prix Mémorable 2017, Mes amis d’Emmanuel Bove (l’Arbre vengeur), prix Mémorable 2016…

Rappel :  le règlement, les lauréats