• 23 août 2016

    Grandeur et décadence de l'Amérique

    Lemuel Pitkin a 17 ans, il est pauvre et vit dans une petite ville avec sa mère, une existence paisible. Mais un jour, on leur annonce que leur maison va être saisie sous trois mois s’ils ne payent pas leurs dettes.
    Tout à sa naïveté et conseillé par un ancien président, il décide de se rentre à New York avec quelques dollars empruntés et d’y faire fortune.
    « Un bon million » les sortirait de ce mauvais pas avec sa mère !!
    Mais dès le début de son périple, il se fait détrousser, sa vie ne sera alors qu’une succession de rencontres chanceuses, d’amitiés précieuses, mais aussi de grandes souffrances et de désillusions….
    Ce court roman est une critique acerbe et satirique d’une Amérique capitaliste, entre deux guerres et qui s’achemine vers une époque plus noire…
    C’est drôle, touchant, malheureusement encore d’actualité, il y du Chaplin dans ce récit.
    Je ne connaissais pas cet auteur mais « Un bon million » est une lecture à conseiller.