Une vraie famille

Une vraie famille

Valentin Musso

Points

  • 3 octobre 2016

    Retirés en Bretagne après un épisode dramatique, Mathilde et François Vasseur mènent une existence calme et solitaire dans la longère isolée qu'ils ont retapée. A Paris, elle tenait une galerie d'art contemporain et lui enseignait l'histoire à la fac. Mais désormais diminué physiquement, il ne sort plus que pour ses séances de kiné à Quimperlé. C'est au retour d'un de ces rendez-vous, que François rencontre Ludovic, un étrange jeune homme qui l'aide à changer sa roue. De fil en aiguille, il en vient à engager cet inconnu pour s'occuper du jardin. Puis Ludovic propose de faire des travaux dans la dépendance. Et finalement il s'installe dans l'appartement pour la durée du chantier. D'abord réticente à l'idée d'avoir un étranger à demeure, Mathilde finit par s'attacher à ce garçon rustre mais très habile de ses mains tandis que François, de plus en plus mal à l'aise, se méfie et s'inquiète...

    Valentin Musso est diabolique ! C'est tout ce qu'on peut dire de son roman classé polar mais qui tient surtout du thriller psychologique. Musso y joue avec son lecteur comme un chat avec une souris, se délectant de l'ambiance tendue, des fausses pistes, des retournements de situation.
    Dans ce troublant huis-clos où les trois protagonistes ont connu leur lot de drames, la tension monte, l'air de rien, entre une haie taillée, une toiture réparée, un café partagé. Sans éclats, sans cris, sans violence, le malaise s'installe, l'angoisse aussi. Le danger rôde mais il ne vient pas là où on l'attend, surprenant, incongru, terrifiant.
    Une belle réussite pour Valentin Musso qui a su se faire un nom grâce à son écriture soignée et ses idées originales. Un livre qu'on ne peut pas lâcher, nuit blanche assurée !


  • 11 juin 2016

    L'auteur est le frère de...

    Une blogueuse et amie m'a fait remarquer que l'auteur était de le frère de... sans plus de précision. Le frère de … ? Réflexe Wiki (Je sais c'est mal mais tellement rapide!). Valentin Musso est le frère de Guillaume Musso, écrivain à succès aussi aimé que décrié. Je me disais aussi que le nom de Musso avait quelque chose de familier. Je ne porterai pas de jugement sur les livres du frère aîné, je ne les ai pas lus. Revenons plutôt au thriller du cadet, qualifié de « page-turner » sur la quatrième de couverture. « Page-turner », la formule magique ! Le moyen de faire une pause dans le remue méninge de la belle aventure des « 68 premières fois ». Objectif atteint !
    L'histoire se déroule à Quimperlé, petite commune du Sud-Finistère. Le détail a son importance. Quimperlé, ce sont mes années au lycée de Kerneuzec et j'ai été sensible à la description de lieux que je connais bien. Il pleut tout de même beaucoup dans ce roman, la rivière locale, la Laïta, déborde et les personnages paraissent toujours trempés, parfois même quasiment à essorer. Il s'agit peut-être d'une métaphore, les gouttes d'eau comme autant de larmes ou alors d'un cliché sur la Bretagne...
    Deux quinquagénaires parisiens, François et Mathilde Le Vasseur, respectivement professeur d'université et galeriste, vivent maintenant à demeure dans leur résidence secondaire bretonne. Ils ronronnent, ils vivotent, éloignés de la capitale par le fait divers effroyable qui ouvre le roman. Un jour de pluie, François crève un pneu sur la route et un jeune homme, Ludovic, lui vient en aide. De fil en aiguille, il en vient à entretenir leur jardin puis à faire des travaux dans l'annexe destinée à Camille, la fille du couple.
    La présence de Ludovic semble réveiller la longère, le duo devient trio et donne à voir l'image d'une « vraie famille ». L'histoire nous est racontée tout d'abord par François, le relais est pris par Ludovic, qui laisse la parole ensuite à Mathilde. Peu à peu, l'image idéale se craquelle, l'angoisse s'insinue dans les méandres du récit, la folie rôde entre les lignes...
    Le roman de Valentin Musso, dans la lignée de ceux de Michel Bussi, est bien construit et se lit avec plaisir. Un roman à glisser dans la valise pour les vacances.