La Source

La Source

Anne-Marie Garat

Actes Sud

  • par (Fontaine Passy)
    6 novembre 2015

    A la source de toutes choses...

    La narratrice, jeune sociologue, arrive à Mauduit, petit village de Franche-Comté, pour réaliser une étude. Elle trouve le gîte et le couvert chez Lottie, une nonagénaire aussi étrange qu'intrigante. Véritable âme vivante du village, la vieille dame se révèle une conteuse hors pair et devient une source inépuisable d'informations pour notre narratrice. Au coin du feu entre rêve et réalité, le rituel s'installe entre les deux femmes. Que tient du réel ? Que tient du conte ? Lottie semble avoir un imaginaire très développé où il est difficile de dénouer les fils du brodage magnifique qu'elle tisse dans ses histoires. Du fin fond de la Franche-Comté jusqu'aux plaines du Klondike canadien, partez pour un voyage passionnant rythmé par la douce voix de notre conteuse.
    Anne-Marie Garat nous revient avec un splendide roman, une écriture ciselée, un travail d'orfèvre de la langue. Un livre apaisant que l'on prend plaisir à lire lentement, se délectant de chaque phrase, de chaque mot. Une histoire qui fait vibrer notre âme d'enfant, pour les lecteurs qui aiment qu'on leur raconte des histoires.


  • par (Librairie de l'Horloge)
    19 septembre 2015

    Un grand roman à découvrir absolument ! Anne-Marie Garat nous emmène à la découverte de Lottie et de sa vie grâce à la rencontre d'une jeune professeur. Où est la vérité, le mensonge dans ce qu'elle raconte ?
    Laissez-vous emporter dans ce roman ample, riche, profond qui demande un peu d'effort mais vous serez récompensé.
    Et l'écriture est tellement belle !


  • 18 septembre 2015

    La narratrice professeur d’université en sociologie se rend à Mauduit un petit village de Franche-Comté. Elle espère obtenir l’accord de la maire pour que ses étudiants puissent consulter les archives. La secrétaire de mairie lui donne l’adresse de Lottie une dame âgée qui loge de temps en temps les randonneurs car il n' y pas d'hôtel. Lotie l’apprécie et elle si d'habitude peu bavarde, elle va petit à petit lui raconter la vie du village, le sienne et celle des Ardenne, une famille autrefois importante qui a joué un rôle considérable dans son existence. Chaque soir, elle lui livre des fragments. Ainsi encore adolescente elle devenue la bonne d’enfant au domaine de l a famille Ardennes pour une enfant arrivée mystérieusement. Entourée de sa grand-mère et de ses grands-tantes, la petite fille voue à Lottie un attachement comme celui d’une enfant à sa mère. Lottie entre dans les secrets et les confidences de la famille. Mais Lottie prévient son hôte : il ne faut pas croire tout ce qu’elle dit.

    Une histoire qui nous transporte sur plus d’un siècle sans jamais nous perdre. Les histoires de Lottie ne seront pas innocentes sur la vie de la narratrice. Un roman qui rend hommage à ceux qui sont dépositaires des souvenirs et qui nous fait prendre conscience du poids des histoires, brodées ou non, et de leurs influences, de comment elles naissent et nous interpellent ou nous enveloppent.
    Il s’agit de la première fois que je lis Anne-Marie Garat et dès les premières pages son écriture m’a impressionnée. Une écriture à part : belle, exigeante aussi avec ses longues phrases et par son vocabulaire, ses formulations ciselées et éclatantes. Un roman qui m’a envoûtée !

    "Je sondais les puissances du mensonge, ou plutôt de nos facultés de tordre à notre convenance les faits et les caractères , d'entendre ou de ne voir que ce qui nous plaît, de travestir les événements ou de les dénaturer au point de nous abuser nous-mêmes, si convaincus de notre bonne foi qu'ils nous semblent sincèrement vrais, mieux que la réalité;"


  • par (Fontaine Victor Hugo)
    26 août 2015

    Jubilatoire

    Anne-Marie Garat tient ses promesses avec ce nouveau roman où l'on retrouve les accents de sa passionnante trilogie (Dans la main du Diable/ L'Enfant des ténèbres/Pense à demain). Nous voici en compagnie de Lottie qui, au coin du feu et au crépuscule de sa vie, conte son histoire. Fille de pauvres fermiers, elle entre à 12 ans dans la grande maison des Ardenne pour s'occuper de la petite Anaïs : bébé inespéré du fils disparu...
    Entre 1904 et les années 1980, d'un petit village de Franche-Comté aux confins des plaines enneigées du Klondike au Canada, nous voilà entrainés dans le temps et l'espace, dans une longue et sinueuse histoire, pleine de rebondissements, de surprises, de clins d'oeil...où l'on cherche toujours la source des histoires.
    Tout cela d'une grande maitrise romanesque servie par une écriture somptueusement travaillée. Jubilatoire !


  • par (Librairie La Galerne)
    24 août 2015

    Un beau roman

    "La Source" ou la rencontre exceptionnelle de Lottie, vieille femme excentrique et solitaire, et de la narratrice, jeune universitaire en quête de son passé. Comme "Dans la main du diable", ce roman fleuve nous embarque littéralement dans un conte où vérité, mensonge et mémoire forment une trame romanesque, pleine de vie, d’humanité et d’ailleurs. C’est un beau roman.